High-Tech : Les logiciels libres sont une alternative

High-Tech : Les logiciels libres sont une alternative

Aujourd’hui Le Maroc : Quelle est la stratégie Liberty Tech pour le Maroc ?
Christophe Pellerin : Mettre en place une offre alternative crédible aux logiciels propriétaires, avec tous les services requis par les professionnels. Donc, promouvoir et développer le marché du logiciel libre au Maroc, en fournissant les garanties nécessaires à un usage professionnel, voire personnel, de l’environnement de base. Nous souhaitons également apporter, autour de ces logiciels, une réelle valeur ajoutée locale ; ceci se fera bien entendu à travers les sociétés de services ayant développé des logiciels ou des compétences particulières sous Linux. Nous avions néanmoins besoin d’une distribution Linux officielle sur le Maroc afin de capitaliser sur ce savoir-faire international, d’où l’accord signé avec Mandriva début 2006.

Est-ce un marché porteur pour cette activité ?
Nous en sommes certains. D’ailleurs, les récentes annonces de plusieurs administrations publiques, ministère des finances notamment, nous permettent d’être optimistes.

En terme de qualité, les logiciels libres peuvent-ils concurrencer les logiciels dits propriétaires ?
Non seulement les logiciels libres peuvent rivaliser qualitativement avec les logiciels propriétaires, mais il n’est pas rare qu’ils soient tout à fait à la pointe de la technologie dans certaines domaines, bien en avance sur les logiciels propriétaires qui doivent rentabiliser leurs investissements avant de produire de nouvelles versions ou de corriger des bugs touchant la conception.

Qu’en est-il des solutions innovantes pour les entreprises ?
Si l’on se base sur les dix dernières années, on constate que beaucoup, pour ne pas dire presque tous les nouveaux standards de l’industrie du logiciel ont été d’abord développés et testés sous Linux avant d’être disponibles sur d’autres  plates-formes (IPV6, CSS et plus récemment le format de fichiers bureautiques ISO Opendocument qu’utilisent Openoffice et toutes les bureautiques libres). Linux étant extrêmement performant et libre d’accès pour tous, les chercheurs en informatique le considère comme une plate-forme de R&D privilégiée, les mettant à l’abri de toute ingérence ou contrainte extérieure. Il est donc intrinsèquement porteur d’innovation et de créativité.
Mandriva Linux peut parfaitement répondre aux besoins de nombreuses entreprises qui utilisent uniquement la bureautique sur les postes de travail, avec des connexions Internet ou Intranet sécurisées, la sécurité faisant la force de linux.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *