High-tech : Les téléphones portables encore moins chers

Si Nokia a restauré la confiance des investisseurs au 4e trimestre après avoir montré qu’il pouvait encore accroître sa marge sur les combinés à bas coût, les opérateurs télécoms estiment à présent que même un portable à 25 dollars demeure trop cher. «Même à 25 ou 30 dollars par téléphone, les opérateurs pensent qu’un surcoût est associé aux marques Nokia et Motorola. C’est pourquoi ils vont voir du côté de ZTE», a déclaré Ben Wood, analyste à CSS Insight.
Les premiers téléphones ZTE seront proposés aux clients de Vodafone cet été, ce qui pourrait accroître la pression sur les marges de Nokia et Motorola, anticipent des analystes. Le combiné le moins cher actuellement sur le marché est le C113a de Motorola, spécialement conçu pour les marchés émergents, et qui pouvait être acheté 18,23 euros sur le marché de gros en janvier, selon les données de gsmExchange. Les appareils ZTE pourrait être plusieurs euros moins chers. Le Nokia 1110 est vendu autour de 30 euros. L’accord conclu avec ZTE ne se limite pas à la fourniture de combinés à bas coût aux clients Vodafone sur les marchés émergents. Le fabricant chinois fournira également les marchés développés. Le directeur général de la branche téléphonie mobile de Nokia, Kai Oistamo, a déclaré à Reuters que l’arrivée de petits fabricants sur ce segment ne l’inquiétait pas particulièrement. «Je pense que cela va être très, très difficile. Aujourd’hui, faire des profits avec les téléphones d’entrée de gamme requiert vraiment des économies d’échelle», a expliqué Oistamo. Mais il a reconnu que «la marge, au final, ne dépend pas seulement de ce que nous faisons mais aussi de ce que nos concurrents font» et «tout est aussi fonction du coût de base et de notre capacité à proposer des prix compétitifs». Les analystes financiers scrutent les marges de Nokia sur les combinés d’entrée et de moyen de gamme, qui sont les plus vendus par le Finlandais, un segment sur lequel il a récemment amélioré sa marge.

Yahoo.fr

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *