High-tech : Opera défie Internet Explorer

High-tech : Opera défie Internet Explorer

Les internautes se tournent de plus en plus vers Opera, délaissant ainsi Internet Explorer de Microsoft, Communicator de Netscape ou encore Firefox de Mozilla. Opera n’a en fait rien à leur envier. Il offre les mêmes avantages que ses concurrents et parfois même plus. Il affiche, en effet, les pages Web plus vite que les autres navigateurs, tout en respectant les standards de formats et de protocoles, il supporte de grosses charges (40 pages ouvertes peuvent se charger en même temps), et il permet de surfer sur les pages WAP, c’est-à-dire les pages destinées aux téléphones et aux assistants personnels. Opera, comme ses concurrents, intègre un module de messagerie instantanée ainsi qu’une messagerie électronique classique qui accepte plusieurs comptes utilisateurs. Les dernières versions d’Opéra acceptent de récupérer vos Favoris d’Internet Explorer, ainsi vous ne perdez pas de repères en changeant de programme.
Comme Firefox et Explorer, Opera est gratuit depuis septembre 2005. En effet, avant cette date, ceux qui désiraient utiliser Opera devaient payer 34 euros ou encore accepter d’être parasités par la publicité, ce qui a poussé beaucoup de ses utilisateurs à l’abandonner. Or, à l’occasion de ses dix ans, Opera est devenu accessible à tous ou presque. Parce qu’en fait, ce sont les anglophones qui en profitent le plus. La version française qui existait jusque-là était délaissée et sans intérêt. Avec la version actuelle (8.5), Opera est désormais disponible dans de nombreuses langues, gratuitement et sans publicité. Cette version est également disponible pour de nombreuses plates-formes de Windows à OS/2, en passant par Linux, BSD et Solaris, Mac OS, sur x86 aussi bien que sur Sparc par exemple. Et bientôt Opera sera disponible également sur les consoles de Nintendo DS. Le navigateur est donc libre d’accès presque en toutes les langues sur l’adresse suivante :
http://www.opera.com/download/

 Qui est derrière Opera ?


Opera est développé par Opera Software, une société basée à Oslo en Norvège. Elle fut créée en 1995 par un groupe de chercheurs norvégiens qui travaillaient au sein de la compagnie publique de télécommunications.
Au départ, leur produit était initialement connu sous le nom de MultiTorg Opera et fut rapidement reconnu par la communauté des internautes pour son interface multi-document (MDI) et sa « hotlist » (barre latérale) qui facilitait la consultation de plusieurs pages à la fois. Depuis, Opera a vu la naissance de plusieurs versions et mises à jour, toujours plus performantes et plus pratiques.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *