High-tech : Photosynth redonne vie aux photos

High-tech : Photosynth redonne vie aux photos

L’unité de recherche de Microsoft travaille sur ce projet unique en son genre depuis quelques mois déjà. Le principe du logiciel Photosynth est simple : faire appel à un ensemble de photos 2D d’un même lieu, prises de différents points de vue, qu’il analyse et combine pour créer une vue 3D (3 dimensions). Les ingénieurs du laboratoire de Microsoft essaient, en fait, de faire un rapprochement avec la recherche ADN lorsqu’un même point distinctif est trouvé dans plusieurs images. Ce qui permet au logiciel de calculer sa position 3D.
Une fois l’environnement 3D constitué à partir du recoupement de ces différents points communs, il est possible de s’y déplacer librement. En effet, l’interface affiche à la fois une vue et, en arrière-plan, toutes les images et les points de vue ayant permis de constituer la scène : il est ainsi possible de faire varier totalement la perspective. Le point fort de Photosynth c’est qu’il est capable de mettre en relation des images de toutes provenances, issues de tous types d’appareils photos, de toutes résolutions et prises à n’importe quelle date ou moment.
Cette performance fait penser que ce logiciel pourrait être utilisé dans la recherche archéologique.  Ce projet intéressant a pour but de mettre en relation un maximum de vues photographiques pour recréer un véritable environnement en trois dimensions. Photosynth est pour le moment encore à l’état de projet. Son développement est mené conjointement par Microsoft Research et l’Université de Washington.
Il faudra sans doute patienter trois à quatre ans pour en voir apparaître une version commerciale. Ce projet fort intéressant va d’ailleurs être présenté au Siggraph fin 2006 à Boston, une conférence qui réunit un grand nombre de graphistes. L’occasion pour tous ces artistes designers de voir une démonstration de l’ensemble des fonctions du logiciel.

Ghita Lamrani
(avec dépêches)


 Live Labs, le laboratoire de Microsoft


Photosynth est le fruit du travail des Live Labs de Microsoft. Ces unités de recherche et de développement sont entièrement dédidées aux applications Internet. Elles réunissent plusieurs équipes d’ingénieurs et de scientifiques qui travaillent sur des projets qui se veulent innovants ou surfant sur des technologies que l’on ne verra peut-être pas avant plusieurs années.
Les « Microsoft Live Labs » associent concrètement les équipes de MSN et les unités de R&D de Microsoft.
Google et Yahoo, concurrents de Microsoft sur Internet, ont tous les deux des laboratoires de recherche qui, régulièrement, rivalisent de nouvelles idées (recherches vidéo et audio, géolocalisation, recherche sur mobile…).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *