High-tech : Skype à l’assaut du monde de la télévision

Joost, c’est la possibilité de regarder gratuitement sur son ordinateur pour le moment – mais ensuite sur son téléviseur et même sur son téléphone portable – une multitude de programmes vidéo : séries, documentaires, films, etc. Il est possible comme sur un magnétoscope d’avancer, de reculer, de mettre sur pause. Surtout, en cliquant sur un onglet « community », l’utilisateur peut commenter en ligne le programme qu’il est en train de regarder, et échanger ses impressions avec d’autres internautes.  Détenu à 100 % par les deux fondateurs, Joost utilise le coeur de la technologie développée pour Skype et KaZaA, et emploie une équipe de 130 personnes dont 80 ingénieurs. Une première version de la plate-forme a été testée par 2 000 utilisateurs pendant un mois et demi. Les tests continuent sur une deuxième version avec 40 000 utilisateurs, dont le nombre ne va cesser d’augmenter jusqu’à atteindre naturellement la vitesse de croisière avant la fin du premier trimestre.  Comme dans la majorité des médias, ce sont les recettes publicitaires qui feront vivre le site.
Une menace pour les chaînes traditionnelles ? «Non, nous croyons aux chaînes, aux marques, elles ont un vrai rôle d’agrégateur à jouer. Nous voulons les accueillir sur Joost, qui est un espace ouvert et de grande liberté , explique Éric Clemenceau, directeur commercial Europe de Joost. Les chaînes travaillent avec nous, sachant qu’elles ne peuvent pas être comme les saumons qui remontent à contre-courant. Elles ont vu les majors du disque s’arc-bouter en vain, et ont compris qu’il valait mieux accompagner le progrès que de lutter contre. Nous partagerons avec elles la publicité générée par leur présence sur notre plate-forme».  Le groupe, qui affirme avoir déjà signé avec National Geographic, Warner Music, Gong (une chaîne dédiée aux mangas), insiste sur le fait que le système est entièrement sécurisé et se construit avec l’accord des détenteurs de droits de programmes. Joost s’annonce aussi comme un outil magique pour les annonceurs, en leur promettant de toucher un très large public tout en ciblant très finement les consommateurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *