High-tech : Un système inédit pour les portables

Les ordinateurs portables «à 100 dollars» destinés aux enfants des pays en développement, qui seront livrés à partir de cette année, ne seront pas seulement révolutionnaires par leur prix. Ils seront aussi équipés d’un logiciel d’exploitation innovant visant à faciliter leur utilisation. Lorsque des écoliers en Thaïlande, en Libye et ailleurs recevront le portable, baptisé XO, dont le prix s’élève en fait à 150 dollars (112 euros), ils découvriront une machine très différente des PC classiques. La machine de la société à but non lucratif «One Laptop Per Child» (Un portable par enfant) est en effet dotée d’une interface entièrement nouvelle censée favoriser une utilisation intuitive chez ces enfants, qui n’ont, pour la plupart, jamais manipulé d’ordinateur.
Le résultat est surprenant et pourrait davantage défrayer la chronique que d’autres aspects du XO, comme son coût et son mécanisme unique de manivelle pour recharger la batterie.
En allumant le petit ordinateur vert et blanc conçu par des professeurs du prestigieux Institut de technologie du Massachusetts (MIT), l’utilisateur est ainsi accueilli par une icône en forme de bâton entourée d’un anneau blanc. L’ensemble du bureau possède un cadre noir avec d’autres icônes. Le bâton représente l’utilisateur et l’anneau les logiciels utilisés. Lorsque l’élève souhaite ; voire l’ensemble du «voisinage», terme préféré à celui de «bureau», d’autres bâtons de couleurs différentes peuvent apparaître, indiquant la présence à proximité de camarades de classe. Pointer le curseur sur ces symboles permet de faire apparaître les noms et photos des élèves concernés.
Quelques clics supplémentaires et les jeunes utilisateurs peuvent entamer un dialogue électronique entre eux ou collaborer en vue de réaliser une tâche précise, projet artistique ou autre. La conception vise à tirer le meilleur parti des capacités limitées du XO, qui pour limiter les coûts de fabrication et la consommation en énergie a été doté d’une version allégée du système d’exploitation Linux, d’un processeur de 366 Mhz fourni par AMD, et ne possède pas de disque dur. Il est pourvu en revanche d’une mémoire flash de 512 Mo et de ports USB pour stocker des informations.
Ses créateurs soulignent qu’il ne s’agit pas d’un jouet. La machine peut accueillir de nombreux logiciels: navigateur Internet, traitement de texte, gestion des flux RSS… elle possède également une caméra intégrée. Plusieurs millions d’exemplaires devraient être livrés cet été au Brésil, en Argentine, Uruguay, Nigeria, Libye, Pakistan, Thaïlande et dans les territoires palestiniens. Une liste qui pourrait d’ici-là s’allonger avec notamment d’autres Etats africains et latino-américains. Les gouvernements ou des donateurs achèteront les portables pour le compte des enfants.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *