High-tech : Yoono, un nouveau moteur de recherche est né

Si le nom Yoono fait très start-up «nouvelle économie» de la fin des années 90, le concept relève du dernier chic du moment, le «Web 2.0», où les internautes sont mis à contribution. L’idée du nouveau moteur de recherche Yoono, lancé officiellement jeudi 23 mars, consiste ainsi à remonter des résultats à partir de ressources déjà stockées par les utilisateurs du moteur. C’est-à-dire en parcourant leurs favoris mais aussi des dossiers sur un sujet donné et constitué exprès pour être mis à disposition du public. Un concept que, dans leur jargon, les spécialistes appellent la «folksonomie» (de « folks » : les gens, en anglais). L’idée est très à la mode, puisqu’il y a quelques jours, Lycos inaugurait son propre moteur «social» baptisé Lycos IQ.
Créé par deux anciens de la SSII Fi System, Yoono s’appuie sur une technologie propre, pour laquelle un brevet est en cours de dépôt. Le nouveau moteur ne va évidemment pas fouiner d’autorité dans les favoris de l’utilisateur. Ce dernier doit d’abord télécharger un logiciel pour Windows ou une extension du navigateur Firefox. C’est à ce moment-là que Yoono lui demande s’il veut mettre à disposition tout ou partie du contenu de ses favoris, et ce anonymement. Ensuite, en réponse à une requête d’un internaute, le moteur remontera les favoris en fonction de leur popularité.
« Il existe trois niveaux d’utilisation, explique Pascal Josselin, co-fondateur de Yoono. Soit vous êtes totalement consommateur et vous profitez de l’expérience des autres; soit vous contribuez à l’amélioration du système qui se nourrit de vos favoris, soit vous vous identifiez comme “expert” en créant un dossier contenant des URL sur un sujet.» Dans ce dernier cas, l’internaute prend un pseudonyme public et, si une requête correspond, son ou ses dossiers sont remontés par le moteur. La recherche est effectuée à partir du titre des pages indexées par les utilisateurs de Yoono eux-mêmes, et non pas à partir de leur contenu. Ce qui évite notamment tous les problèmes de langues. Il reste que Yoono ne compte pas dédaigner totalement la recherche à partir de mots-clés. D"ici six mois, le moteur compte en effet ajouter à ses fonctions la recherche sur le contenu des pages. Vous pouvez télécharger Yoono sur l’adresse suivante :
http://www.clubic.com/telecharger-fiche18758-yoono.html

source : Internet

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *