Holcim anticipe une baisse de son excédent

Le numéro deux mondial du ciment s’attend à ce que les conditions restent difficiles dans les mois à venir et que l’excédent brut d’exploitation (Ebitda) continue à refluer au quatrième trimestre «même sans la charge liée aux fermetures d’usines prévues». Pour réduire ses coûts, Holcim a l’intention de fermer son site de Torredonjimeno en Espagne et les usines de Dundee et Clarksville aux états-Unis, ce qui se traduira par un coût de 300 M de francs suisses inscrit au quatrième trimestre. «Les fermetures d’usines et les prévisions ne présagent rien de bon pour la marche des affaires à l’avenir», craignent les analystes de la banque Wegelin dans leur BrunCH, relevant «quelques fissures dans les fondations jusque-là solides des chiffres du fabricant de ciment». Au cours des neuf premiers mois de l’année, le bénéfice net a été réduit de près de moitié à 1.739 millions de francs suisses. Corrigé d’un gain sur capital exceptionnel et du dividende spécial de l’an dernier, le résultat ne s’est replié que de 5,8%.
Le chiffre d’affaires a reculé de 4,7% à 19.340 M de francs alors que le résultat opérationnel s’est contracté de 22,1% à 3.087 M de francs. L’excédent brut d’exploitation s’est réduit de 18,3% à 4.365 millions, précise le groupe dans son communiqué.
Au 3ème trimestre, le bénéfice net a atteint 673 M, contre
720 M prévus par les marchés. L’Ebit de 1.123 M est resté en deçà des prévisions de 1.300 M tout comme l’Ebitda qui a atteint 1.563 millions, contre 1.758 millions anticipés par le consensus. Le chiffre d’affaires de 6.906 millions n’a été que légèrement inférieur aux 6.971 M pronostiqués par les analystes. Les marchés de Holcim n’ont pas tous souffert.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *