Holcim maintient ses performances en 2008

Holcim maintient ses performances en 2008

Holcim Maroc  vient d’afficher ses résultats annuels aux termes de l’année 2008. Ces résultats s’annoncent au vert. Cette entreprise a réalisé en 2008 un chiffre d’affaires de 3,1 milliards de dirhams contre 2,3 milliards de dirhams en 2007 en hausse de 32% par rapport à 2007. De même, le résultat d’exploitation de cette entreprise a crû de 39% en s’établissant  à 1,1 milliards de dirhams contre 840 millions de dirhams enregistré en 2007. «Le point le plus important de l’année 2008 a été la croissance qu’a connue le marché du ciment durant le premier semestre pour tomber durant le deuxième», a précisé, Dominique Drouet,  président du directoire de Holcim Maroc, lors d’une conférence de presse organisée, vendredi  17 avril,  à la Bourse de Casablanca. «Le résultat net de Holcim Maroc s’est inscrit à 584 millions de dirhams contre 525 millions de dirhams ce qui fait une croissance de 11% par rapport à l’année auparavant», a expliqué pour sa part Cedric Nater directeur d’administration et finances de Holcim Maroc. «On a réalisé de bonnes performances au niveau des ventes Holcim dans le ciment et le béton dans nos trois marchés de Fès, Oujda et Casablanca.  Alors que les ventes dans les granulats étaient inférieures aux prévisions», a précisé M. Drouet.  En 2008, Holcim a vendu 3.471 milliers de tonnes de ciments contre 2892 milliers de tonnes vendues en 2007  ce qui représente une évolution de 20%. Tandis que les ventes du granulat ont baissé de moins de 2% en s’établissant en 2008 à 653 milliers de tonnes contre 664 milliers de tonnes vendus en 2007.
Parmi les faits marquants de Holcim Maroc en 2008, il faut noter l’inauguration de l’usine de Settat et la célébration des 30 ans d’existence de cette société dans le territoire marocain ainsi que la mise en service d’une nouvelle centrale à béton à Fès, etc. «L’usine de Settat a mal fonctionné durant les six premiers mois pour se stabiliser pendant le second semestre» a assuré M. Drouet. «On a constaté durant les trois premiers mois de l’année 2009 une baisse de la consommation du ciment au niveau du marché marocain  avec moins de 2,4%», a -t-il ajouté. Pour les perspectives 2009, Holcim Maroc attend un ralentissement du secteur de la construction. «C’est le point le plus important de l’année 2009 qu’on a déjà  commencé à ressentir», a -t-il poursuivi.
À titre de précision, le groupe Holcim à l’international a affiché des résultats en pertes avec la fragilisation du secteur de la construction dans les pays industrialisés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *