Holcim Maroc réalise un chiffre d’affaires de 3,15 milliards DH en 2009

Holcim Maroc réalise un chiffre d’affaires de 3,15 milliards DH  en 2009

Holcim Maroc continue de consolider sa croissance dans le marché national de la cimenterie. Malgré une conjoncture mondiale difficile, le leader mondial a su maintenir sa cadence de progression. En effet, le groupe a bénéficié de la prospérité dont jouit ce secteur au Maroc . Ce dernier a connu une progression de 3,4% en 2009. De ce contexte favorable , Holcim Maroc réalise au titre de l’exercice 2009 un chiffre d’affaires de 3,15 milliards de dirhams. De par cette performance, la filiale marocaine  affiche un résultat net part de groupe de plus de 668 millions de dirhams contre 531 millions de dirhams en 2008. Pour sa part, le résultat net de l’ensemble consolidé enregistre un montant de  765 millions de dirhams.  Le résultat d’exploitation du Groupe Holcim s’inscrit, également, dans cette tendance haussière. Selon les chiffres annoncés vendredi 8 avril à Casablanca, le résultat d’exploitation  s’est élevé à 1,21 milliard de dirhams contre 947 millions de dirhams en 2008. De même, le résultat courant des entreprises intégrées est en croissance avec un montant global de 1,14 milliard de dirhams.  L’année 2009 a été marquée, par ailleurs, par la bonne performance des ventes de Holcim notamment dans le ciment et les granulats. Ainsi, le volume de ventes du ciment a grimpé de 7 % en 2009  alors que le béton a préservé sa stabilité avec une légère hausse de 1%. Le granulat, quant à lui, s’est accru de 77% contre une baisse de 2% en 2008. Cette croissance s’est consolidée par la montée en régime de la nouvelle carrière à Skhirat dotée d’un gisement d’excellente qualité. Outre l’augmentation des ventes, cette nouvelle carrière permet de satisfaire les  besoins du marché de la région. Durant l’exercice 2009, Holcim Maroc a fait part d’une bonne maîtrise des frais généraux et des coûts fixes. Comme il a enregistré une excellente performance industrielle à Nador et à Fès. Au fait, l’usine de Fès a connu un doublement de sa capacité. Cet investissement, dont le coût est de 125 millions d’euros, sera mis en service à partir de 2012. Les perspectives du Groupe Holcim s’avèrent  positives. Le groupe s’attend à une relance du marché du logement social au Maroc,  et ce, grâce aux mesures encourageantes de la loi de Finances 2010. Cet impact sur le secteur de la construction devrait se faire sentir à compter de 2011. Entre-temps,  Holcim Maroc lancera en juillet 2010 le 3ème cycle des Holcim Awards et  instaurera, en parallèle,   des filières locales de collecte et de valorisation de pneus et des huiles usagés.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *