Hongrie : Viktor Orban veut mettre fin à l’ère des banquiers

Hongrie : Viktor Orban veut mettre fin à l’ère des banquiers

Le Premier ministre conservateur hongrois, Viktor Orban, veut mettre fin à «l’ère des banquiers», responsable, selon lui, de «la ruine de l’Europe et de la Hongrie», a-t-il indiqué dans un journal hongrois lundi matin. «C’est l’ère des banquiers qui a ruiné l’Europe et la Hongrie. Ils ont fait croire aux gens au cours des dernières années qu’il est possible de s’endetter sans conséquences» et de «toujours avoir accès à des crédits bon marché», a-t-il expliqué au gratuit Metropol. «Dans des pays comme la Pologne ou la Roumanie, les gouvernements ont mis fin à cette pratique et ont limité l’accès aux emprunts en devises étrangères, mais en Hongrie les dirigeants ont choisi de soutenir les banques. Avec le changement de gouvernernement, nous avons eu l’occasion de mettre fin à l’ère des banquiers et de protéger les gens dupés de la pratique qui leur fait porter tous les risques et toutes les pertes», a-t-il souligné. Cette charge du chef du gouvernement contre les banques intervient après que son ministre des finances a présenté vendredi dernier les chiffres du budget 2012 et des mesures d’austérité pour colmater les brèches de quelques 2,7 milliards d’euros. La devise hongroise, le forint (HUF), qui était déjà en baisse la semaine dernière, a encore chuté lundi pour atteindre son taux le plus faible de l’année face à l’euro. Le forint, qui subit aussi le contrecoup consécutif au projet du gouvernement sur le remboursement des crédits en devises étrangères, notamment le franc suisse, à un taux de change fixe préférentiel, ne valait plus que 289,66 HUF/EUR à 10H00 GMT alors qu’il s’échangeait encore à 287,10 à l’ouverture des marchés financiers.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *