Hôtellerie : la RAM affiche ses ambitions

Hôtellerie : la RAM affiche ses ambitions

Réuni récemment, le Comité regroupant les directeurs de la chaîne Atlas s’est penché sur l’activité en cours et les perspectives de développement à long terme. L’occasion pour Mohamed Berrada, le président du Groupe, de confirmer son ambition dans le secteur de l’hôtellerie, devenu un pôle de croissance et d’expertise au sein des métiers de la RAM, qui réalise actuellement sa transformation en Holding. Atlas Hospitality va ainsi développer son chiffre d’affaires et contribuer aux résultats globaux en accord à la stratégie de filialisation instaurée par le président dans le cadre du plan de restructuration lancé depuis 2002.
Fort d’une capacité de 2000 lits et de 450 collaborateurs permanents, Atlas Hospitality table en 2005 sur un chiffre d’affaires de 210 millions de dhs, en progression de 30% par rapport à 2004. Les perspectives pour 2006 prévoient 20% de croissance et un objectif de 250 millions de dirhams.
Depuis la cession de l’activité catering, Atlas Hospitality compte, en moins de 3 ans, retrouver à travers l’hôtellerie uniquement, le niveau de chiffre d’affaires provenant des deux activités historiques de l’ancienne Sotoram, une véritable performance pour les cadres en charge de la gestion des hôtels.
Sur la base du budget annuel démarrant le 1er novembre de chaque année, Atlas Hospitality est dans ses objectifs à fin mars 2005 et les résultats enregistrés permettent de constater que les performances sont au rendez-vous avec un taux d’occupation cumulé de 70%, une recette moyenne nuitée en progression de 11% et une croissance des nuitées de 18%.
Bien que les cinq premiers mois englobent des périodes de basse saison, la bonne maîtrise des charges a permis de dégager un résultat brut d’exploitation de 42% cumulé pour la chaîne sur 5 mois, alors que le mois de mars 2005 permet d’afficher un RBE de 51%.La politique de ressources humaines et son optimisation permettent ainsi d’améliorer nettement la productivité RH avec un CA par employé qui progresse de 23%. Le plan de développement de la chaîne est cadencé pour les trois prochaines années avec une ouverture tous les 6 mois environ, permettant à Atlas Hospitality de voir sa capacité passer à 2700 lits fin 2005 avec 8 unités opérationnelles, 3100 lits en 2006 et 4400 lits en 2007, visant une taille critique de 6000 lits en 2009/2010.
Le Comité de direction a pu valider le succès de la politique d’enseigne mise sur le marché, segmentant les unités en trois catégories allant du 5 au 3 étoiles avec les marques Premium, Privilège et comfort.
Le montant de l’investissement à moyen terme s’élève a 500 millions de dhs consacrés à l’acquisition et la rénovation des hôtels acquis auprès de l’ONMT, la construction de l’Hôtel Hub de Nouaceur, du club d’Al Hoceïma dans le Nord et de l’hôtel Riad & Spa d’Essaouira.
Le Groupe, détenant un terrain de 27 hectares sur la route de l’Ourika à Marrakech, compte planifier un grand Resort, dès 2008, incluant un hotel 5*, un club de vacances, des riads et un centre d’estivage pour le personnel.Ce nouveau développement devrait à lui seul engendrer un investissement de 500 millions de dhs et fera l’objet d’un tour de table spécifique.
Le président du Groupe a demandé aux cadres leur mobilisation pour confirmer leur place parmi les meilleures chaînes hôtelières du pays, de consolider la structure de gestion avec des procédures opérationnelles et de développer une réactivité forte face aux mutations des marchés internationaux.Le secteur, pour maintenir sa compétitivité,a-t-il ajouté, devra accélérer la mobilité de l’encadrement, sa formation continue pour des plans de carrière aux plus méritants associés à un rajeunissement de la structure de pilotage des unités
La politique de réduction des coûts, celle de sous-traitance des métiers non stratégiques et de mise à jour permanente des process restent des fondamentaux dans l’hôtellerie de demain et seront associées à une politique de certification des métiers. Aussi, M. Berrada a insisté également sur l’esprit d’entreprise, le management transparent et participatif, en demandant aux cadres de rester orientés en permanence vers les clients avec une culture de l’excellence dans la qualité de service. Egalement mise en exergue, la capacité d’innovation d’Atlas Hospitality qui devra mettre sur le marché des unités de nouvelle génération à des coûts compétitifs pour leur permettre une rentabilisation rapide à l’image de l’hôtel Medina & Spa qui sera équilibré après charges de structures et amortissement du seconde année d’exploitation.
Ce Comité de direction a permis aux directeurs et cadres de visiter le campus du Groupe où sont installés Ram Académie avec les simulateurs destinés à la formation des pilotes, le siège d’Atlas On Line chargé de l’activité Call Center et d’Amadeus spécialisée dans les métiers de distributions de produits via les GDS (Global distribution system).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *