HSBC : un bénéfice en hausse

Le groupe bancaire britannique HSBC, première banque du pays par la capitalisation, a annoncé lundi une hausse de 14,9% de son bénéfice net après intérêts minoritaires au premier semestre, à 7,596 milliards de dollars. Le bénéfice net total a augmenté de 15,8% à 9,245 milliards de dollars. Le bénéfice avant impôt a atteint 12,517 milliards de dollars, nettement au-dessus des attentes des analystes, situées à 11,47 milliards de dollars.
Le produit d’exploitation a augmenté de 15% sur la période, à 34,334 milliards de dollars, alors que les dépenses ont augmenté de 12% à 16,139 milliards de dollars. La charge des créances douteuses, cependant, a augmenté de 18% à 3,890 milliards de dollars, de nombreux emprunteurs choisissant de se mettre sous le régime de la faillite personnelle. La banque a estimé que «bien que l’environnement du crédit demeure assez favorable, le ralentissement de croissance du prix de l’immobilier aux Etats-Unis avait amené à une aggravation des arriérés pour certains clients». Le ratio d’efficacité opérationnelle s’est améliorée à 50,1% après 51,4% au premier semestre 2005. 
Les actifs totaux du groupe s’élevaient au 30 juin à 1.738 milliards de dollars, une hausse de 16% par rapport à leur niveau du 31 décembre. La forte hausse du bénéfice reflète notamment une bonne performance de la branche investissement, dont le bénéfice avant impôt a augmenté de 37% sur l’année à 3,144 milliards de dollars. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *