HUB Africa : Beaucoup de promesses pour 2015

HUB Africa : Beaucoup de promesses pour 2015

Ça se prépare en grande pompe! Le Maroc s’apprête à accueillir, ce jeudi 2 avril, la 3ème édition de HUB Africa. Il faut dire que l’événement est de taille. Il s’agit du plus grand Salon de l’investissement et de l’entrepreneuriat en Afrique qui accueillera cette année près de 10.000 participants et visiteurs d’une trentaine de nationalités.

Ainsi, la cérémonie inaugurale devrait être présidée par Salaheddine Mezouar, ministre des affaires étrangères et de la coopération, en compagnie de nombreuses autres personnalités nationales et internationales.  

De même, à cette édition sont attendus une forte délégation du Mouvement des entreprises de France (Medef), des ministres d’Afrique subsaharienne et le retour pour la 3ème année consécutive de la caravane «Saga Africa» composée de jeunes entrepreneurs ouest-africains qui ont effectué le trajet Dakar-Nouakchott-Casablanca par la route. En gros, ce rendez-vous placé sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et organisé par NGE IMPACT avec le parrainage du ministère des affaires étrangères et de la coopération se veut un véritable catalyseur de toutes les énergies créatrices de valeur et d’emplois. Il fédère organismes publics et privés, banques, investisseurs et organismes d’accompagnement et de financement, porteurs de projets, jeunes entrepreneurs et entrepreneurs aguerris nationaux et internationaux.
Par ailleurs, fort du succès de ses deux premières éditions, HUB Africa revient cette année avec un seul mot d’ordre «Believe in Africa, Invest in Africa» en d’autres termes, «Croire en l’Afrique et investir en Afrique». Pour les organisateurs, «l’Afrique est sans conteste dans une dynamique de croissance continue. L’Afrique plurielle se construira avec et par ses entrepreneurs. Ses atouts (ressources naturelles et démographiques, marchés… en croissance) sont des arguments forts à faire valoir auprès de tous les investisseurs».
Toutefois, le continent ne saurait tirer pleinement profit de son envol sans la foi et l’adhésion agissante et massive de ses entrepreneurs.
C’est en cela que HUB Africa se veut être un vecteur de rassemblement et apporter sa voix pour sonner encore une fois la mobilisation des Africains pour une intelligence collective au service du décollage socio-économique effectif et l’émergence du continent. Pour rappel, lancé en 2012 par Zakaria Fahim, alors président du CJD International, le salon HUB Africa avait accueilli en moyenne près de 5.000 participants et visiteurs venus d’une quinzaine de pays d’Afrique, d’Europe et du Golfe.
Dans chaque édition, près de 60 conférences et ateliers ont été animés par plus de 80 experts et conseillers, plus de 17 thèmes traités au profit des visiteurs et participants pendant les quelques jours d’exposition. Ainsi, HUB Africa, à travers ses formations «boîtes à outils», son «pitch for invest», son B2B, ses espaces conseil et ses conférences de prospective sur l’Afrique qu’il  entreprend, participe à la création d’un écosystème favorable à l’investissement et à l’entrepreneuriat.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *