Humeur : Ô temps ! Suspends ton vol … La bête immonde bouge encore !

Décidément les barbares sont bien dans la ville… avant hier à Casablanca, hier à Madrid, les mêmes fous, les mêmes terroristes… les mêmes revendications d’un autre âge…Nos démocraties vacillent mais tiennent bon… encaissent les coups de boutoir, se figent dans une douleur muette ! se tournent vers le drapeau rouge et ocre de la royauté espagnole et serrent les rangs.
La haine aveugle était une nouvelle fois au rendez-vous, des vies anonymes emportées en un noir instant fauchées par des déflagrations plus aveugles que la passion ! (musulmans, chrétiens, athées ! Européens, Africains!… rassemblés dans la mort ).
Les survivants de cet acte de terrorisme, abasourdis, choqués à vie…
Ils sont devenus fous ! chacun se figeat dans une douleur muette …la plupart des pays européens décrètérent 3 minutes de silence, les drapeaux en berne “basta assasino”…
En ces pires instants, nous étions évidemment tous Espagnols et de tout coeur avec eux… alors que ce grand pays établissait une comptabilité morbide et que chaque heure, chaque minute nous apportaient son lot de haine aveugle.
192 morts un carnage + de 1000 blessés pour certains amputés ! marqués à vie dans leur chair, dans leur âme… honte sur eux !
Aujourd’hui, nous apprenons que la série noire continue et qu’in extremis une nouvelle bombe a été trouvée, désamorcée… sous une voie ferrée entre Madrid et Séville.
Qu’est-ce qui peut bien justifier un tel bain de sang … du nom de quel Dieu de vengeance peut on bien se prévaloir pour justifier un tel scandale barbare d’un autre temps brandi à la face de l’humanité !
Foutu monde d’adultes qui apprend à des adolescents à pleurer !
La mort est passée, la faucheuse vient encore de gagner son pari en s’appuyant sur la bêtise humaine ! il était 7 h 45 à Madrid…
L’heure du crime désormais !

• Pandore

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *