Humeur : Idée de chef ! Le Surini, cela peut être exquis…

Depuis que Marjane et autres supermarchés au Maroc nous ont fait connaître cette spécialité «alimentaire» ces bâtonnets dotés d’un goût de crabe généralement, sont entrés dans nos cuisines et nos moeurs alimentaires. Au fait de quoi sont constituées ces spécialités et où est né le Surini ?
L’acte de naissance fait apparaître cette spécialité au Japon il y a 400 ans ( alors appelé le Kamaboko), nos grands groupes alimentaires n’ont donc rien inventé comme d’habitude… mais tout simplement copié la recette, accroché le wagon et mis l’ensemble à la sauce du jour!
Actuellement ce surini est toujours élaboré à partir de filets de poisson ( colin ou merlan etc), conditionné sur place dans les bateaux usine, il est ensuite transformé et prend sa forme finale dans les unités de conditionnement à terre. On y aura ajouté du paprika qui lui donne sa couleur rose.
Simple et léger, les enfants adorent… on préférera les voir avaler ces bâtonnets riches en protéine, pauvres en lipides, plutôt que ces «épouvantables» sandwichs à la mode « Nesfaste Food» qui envahissent chaque jour un un peu plus le pays ! Et nous promettent des bambins bien «gras» dans quelques années comme aux USA et en Europe actuellement, ce que les diététiciens appellent désormais la génération « fast food ou M.. D…..,
Charmante perspective ! De leurs cotés nos chefs de cuisine peuvent s’en inspirer afin de varier leurs salades du pêcheur , mais aussi les présenter en carpaccio, en hachis parmentier pourquoi pas… etc.

• Pandore

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *