Humeur : La Bavaroise au banc d’essai

Derrière le Marché central, cernée par des bars enfumés et hauts en couleurs, Il flotte autour de cette Bavaroise, dont la carte, reconnaissons-le , n’a vraiment pas grand chose à voir avec un restaurant bavarois allemand ! donc une odeur désuète chère aux casablancais de tous poils ! ce restaurant cossu , un poil convenu est accolé à La Bodega (même propriétaire)
Le soir où j’y suis allé , la salle affichait complet, peuplée d’une clientèle vieille «France «ou vieux Maroc» qui colle quelque part parfaitement à l’image que souhaite donner cette institution … Bon chic , bon genre ! musique discrète pour ne pas dire absente «enfin» un beau menu à 150 dh qui rejoint nos prières de modération de prix …
2 entrées au choix , 2 plats principaux au choix, et deux desserts.
Mon voisin de table choisit … mille feuille de pêche et autruche , magret de canard , sablé aux fruits frais …
Le décor vite planté au travers d’ une carte courte , concise et sans complication !
Terrine de campagne goûteuse , deux tranches posées sur une feuille de salade et confiture de petits oignons . Filet de boeuf précisé pesé à 250 gr et une béarnaise parfaite accompagnée d’une profusion de pommes frittes , _ pression de bière , vin au verre . Cave à vin occupant tout un coin de la salle de restaurant , cave à cigares dans la foulée …
Service plus empressé que lors de notre précédente visite …
Le petit bémol «hygiénique» de service , ces vénérables planches en bois sur lesquelles sont présentées les viandes qui doivent avoir quelques heures de vol bonne à la retraite ( je parle des planches , la viande si elle est bien rassie ce qui semble être le cas dans cette belle maison doit avoir 3 semaines de frigo ) .
Rigoureuse précision du savoir-faire, une maîtrise technique éprouvée dans l’assiette , une exigence certaine quant à l’authenticité des produits, ce ne fut pas toujours le cas , c’est bon de le dire !
Rendons à César ce qui est à César . Comptez 250/300 DH

• Pandore

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *