Humeur : Pollution du littoral ? parlons-en…

C’est le moment…à voir les longues files de voitures parce-choc contre pare-choc qui déambulent tant bien que mal sur nos routes côtières, de rappeler que notre bande littorale est précieuse, que les écosystèmes qui y subsistent encore tant bien que mal sont aussi nos réserves alimentaires de demain. (algues, plancton et autres crustacés et poissons…)
Il serait temps aussi de mettre en place un schéma directeur qui obligerait nos villes côtières (et de l’intérieur par la même occasion) à installer des stations d’épuration des eaux usées ! qu’ainsi ne seraient plus refoulées en mer ou mieux encore dans nos nappes phréatiques – charmante réalité-… en débitant par exemple chaque facture d’eau d’un pourcentage qui serait reversé aux agences de bassin traitant ces eaux usées (cela se fait ailleurs, pourquoi pas chez nous ?). On me signalerait dernièrement un hôtel club qui vient d’ouvrir ses portes à Marrakech Palmeraie équipée d’une station d’épuration des eaux usées, recyclées qui serviraient à l’arrosage des espaces verts ! bonne idée «citoyenne». Si seulement cela pouvait faire des petits dans l’avenir? Donner des idées à nos édiles ? De même à bien y regarder, la plupart de nos plages sont en ce début de saison estivale déjà des dépotoirs à ciel ouvert, malgré le travail parfois remarquable des services municipaux.
Un esprit citoyen doit souffler et non pas à sens unique…à force d’exiger, de réclamer…nous oublions que notre premier devoir est celui de préserver notre cadre de vie. A force d’attendre que le voisin ramasse à notre place nos déchets ménagers, il est à craindre qu’un jour ou l’autre ce soit les déchets ménagers qui nous fassent payer le prix fort de nos errements…
Nous ne sommes pas les seuls, la vieille Europe vient de nous donner un exemple sidérant, le toit de l’Europe, je parle du Mont Blanc, vient de subir une cure de nettoyage, plusieurs tonnes de déchets en ont été redescendues…La planète étouffe déjà, gageons que nous en prenions conscience à temps et que cela ne soit pas ,nous qui étouffions un jour ou l’autre.

• Pandore

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *