Hydrocarbures : 1,23 MMDH d’investissements conjoints entre l’ONHYM et ses partenaires

Hydrocarbures : 1,23 MMDH d’investissements conjoints entre l’ONHYM et ses partenaires

L’office dresse son bilan pour l’exercice 2016

L’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM)renforce ses engagements pour hisser le secteur énergétique aux standards internationaux. L’effort consenti en 2016 témoigne de la pertinence de ce modèle public ayant pour mission le développement des ressources naturelles minières (hors phosphates) et pétrolières de manière coopérative et efficiente. L’office a durant cette année défié la conjoncture internationale marquée par la baisse du cours du pétrole ayant impacté les investissements dans les projets d’exploration et production des hydrocarbures. Et pourtant l’ONHYM a réussi à drainer d’importants opérateurs au niveau national. C’est ce dont témoigne Amina Benkhadra, directrice générale de l’Office, dans le cadre du rapport annuel 2016 de l’ONHYM.

«Aujourd’hui, plus d’une vingtaine de sociétés pétrolières opèrent au Maroc en partenariat avec l’ONHYM dont 2 majors (ENI et Chevron), une compagnie pétrolière nationale (Qatar Petroleum), 5 supers indépendants, 11 indépendants et une junior», peut-on relever de Amina Benkhadra. La directrice générale de l’ONHYM indique par ailleurs que les efforts investis par l’office et ses partenaires ont permis de mettre en évidence des indices de gaz et des découvertes dans les zones du Gharb, de Meskala, de Tendrara et d’Essaouira. Dans le secteur des hydrocarbures l’ONHYM a investi en 2016, un montant de 117,515 millions DH au moment où les partenaires ont réalisé des investissements de l’ordre de 1,11 milliard DH. Il a été procédé dans ce sens au forage de 3 puits d’exploitation. De même, 26 projets en partenariat ont été suivis au même titre que 7 projets spéciaux et un projet système d’information géographique (SIG) pétrole. L’ONHYM a par ailleurs poursuivi le projet d’extension du plateau continental et  à renforcer ses partenariats. A cet effet, 2 nouveaux accords pétroliers ont été conclus ainsi qu’un nouveau contrat de reconnaissance. L’office a en parallèle  approuvé 3 addenda aux accords pétroliers.

L’ONHYM a également signé 14 avenants aux accords pétroliers, 2 protocoles d’accord de coopération et deux avenants aux protocoles d’accord. En ce qui concerne les activités minières, l’ONHYM relève dans son rapport la réalisation de travaux de recherche sur 40 objectifs situés dans les zones les plus prometteuses du Maroc. Ainsi, les travaux propres de l’ONHYM ont concerné 29 objectifs dont 11 pour les métaux précieux, 8 pour les métaux de base et l’uranium, 2 pour les roches et minéraux industriels, 7 pour la reconnaissance minière et un projet spécial (géothermie).

Les travaux en partenariat ont concerné pour leur part 11 objectifs dont 4 pour les métaux de base, 4 pour les métaux précieux et 3 pour les roches et minéraux industriels. Le secteur des mines a connu durant 2016 la signature de deux contrats de cession, 1 protocole d’accord, 5 accords de coopération et 7 avenants. Rappelons que l’ONHYM a procédé durant l’année 2016 à consolider sa coopération africaine. L’office déploie dans ce sens une vision inclusive et de co-développement. C’est dans cette optique que de nouveaux accords de coopération ont été conclus avec la Guinée Conakry, Madagascar, le Nigeria et le Soudan du Sud. Ces accords s’articulent autour des échanges scientifiques et techniques. Les parties prenantes ont identifié dans ce sens un champ d’actions communes  visant la formation dans les différentes disciplines d’exploration pétrolière et minière.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *