Hydrocarbures: Plus de 20 MMDH d’investissements depuis 2000

Hydrocarbures: Plus de 20 MMDH d’investissements depuis 2000

La quasi-totalité de cette somme (94%) a été investie par les partenaires de l’ONHYM. L’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) , qui a tenu lundi sa 12ème session du conseil d’administration, confirme dans ce sens l’intérêt porté par les grandes compagnies pétrolières à investir au Maroc.

Les facilités offertes par l’État, notamment l’approche participative adoptée par l’ONHYM justifient cet engouement. Ceci a également été confirmé par le chef de gouvernement Abdelilah Benkirane. Ayant présidé le conseil de l’ONHYM, le chef de gouvernement a souligné le rôle que jouent les contrats d’exploration pétrolière et gazière dans la politique énergétique nationale qui vise à réduire la dépendance en énergie et d’accompagner les exigences de la dynamique économique du modèle marocain de développement. M. Benkirane a mis l’accent, également, sur l’importance «de poursuivre l’exploration minière dans plusieurs régions du Maroc et d’engager les opérations techniques susceptibles de localiser de nouvelles mines».

A fin septembre 2015, l’exploration des hydrocarbures et mines a couvert une superficie totale d’environ 455.070 kilomètres carrés. Selon Amina Benkhadra, directrice générale de l’ONHYM, ces explorations s’inscrivent dans le cadre de 39 permis onshore et 79 permis offshore. Mme Benkhadra a indiqué par ailleurs que «les travaux d’exploration minière ont concerné 26 projets». Ces projets concernent, en effet, les métaux précieux, les métaux de base, l’uranium, les roches et les minéraux industriels. En perspective, l’ONHYM compte poursuivre les recherches et les explorations pétrolières et minières. La dynamique observée, à ce jour, par l’ONHYM sera ainsi préservée en 2016, et ce avec le concours de ses partenaires et par l’intermédiaire d’investissements importants.

Ces investissements s’articuleront essentiellement sur le forage de nouveaux puits d’exploration, l’acquisition des données sismiques nécessaires et de 40 kilomètres de gazoducs en vue de développer la production gazière dans les champs du Gharb.

Le conseil d’administration de l’ONHYM a été l’occasion de tracer la feuille de route de l’Office à l’horizon 2020. Outre les activités d’explorations et de recherches minières, l’Office procèdera au renforcement de la commercialisation et au développement graduel des investissements nationaux et étrangers. La vision de l’ONHYM établie pour la période 2016-2020 prévoit également la modernisation du management des ressources humaines, le recrutement de compétences spécialisées et le renforcement de l’efficacité informatique.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *