IBM à l’heure du numérique

IBM à l’heure du numérique

Présentées mardi 14 octobre à Casablanca, de nouvelles solutions IBM (Digital Media) viennent de faire leur entrée sur le marché marocain. Il s’agit d’une série d’offres permettant aux entreprises de créer, gérer, distribuer du contenu numérique multimédia. De la création au mode de réception et d’affichage en passant par la gestion et la diffusion, les solutions Digital Media offrent une bonne interopérabilité et une capacité d’adaptation considérable. «La possibilité de créer, gérer et distribuer tout type de contenu numérique -vidéo, audio, images et données- et de l’intégrer avec des systèmes de production existants et des référentiels analogiques, reste un sérieux défi», peut-on lire dans un communiqué d’IBM. Pour utiliser ce contenu dans un environnement hautement sécurisé, les clients réclament une surveillance vidéo numérique intégrée, un contrôle d’accès et des systèmes de gestion de ressources humaines et physiques, vu l’intérêt accru pour la protection et la sécurité. Les IBM Digital Media solutions permettent de gérer, stocker, protéger et distribuer du contenu numérique multimédia. Elles regroupent des serveurs, des stations de travail, des solutions de stockage et des applications. Ces solutions, basées sur Linux, proposent une réduction du temps de production, une création de nouvelles sources de revenus, une sauvegarde de contenu et une élimination de procédés coûteux en temps … Ces solutions sont élaborées pour des secteurs aussi variés que le divertissement et l’édition, l’éducation et la formation, le gouvernement, les télécommunications, la vente au détail, les soins de santé ou la finance. L’adoption de la chaîne numérique résulterait, pour les entreprises intéressées, en une diversification de leurs activités ainsi qu’en une rationalisation de leur fonctionnement. À l’avenir, le numérique sera le format obligé pour tous les contenus, et à tous les maillons de la chaîne, de la production à la consommation en passant par la diffusion. Puissance, flexibilité, exactitude dans la reproduction du signal, dans le stockage et la transmission immédiate des données … les avantages économiques et stratégiques du numérique sont nombreux. Cette révolution technologique permet aux entreprises d’exploiter enfin leurs précieuses archives visuelles stockées dans des bandothèques grâce à la mise en place de bibliothèques, sonothèques et vidéothèques devenues réellement accessibles grâce aux outils d’indexation. Ils autorisent aussi les médias à rationaliser leurs processus pour réduire leurs coûts et diffuser plus rapidement leurs contenus. La technologie ouvre ainsi les portes à une manne d’images, de sons et de textes en permettant d’y puiser à volonté, d’en tirer des recettes et de réduire les coûts. Les médias classiques (presse, télévision, radio) ne peuvent pas non plus rester à l’écart des évolutions des technologies de l’information. Ainsi, l’industrie du cinéma et de la vidéo s’éloigne peu à peu de la bande magnétique traditionnelle pour réaliser, stocker et diffuser les programmes, et c’est vers l’industrie informatique qu’elle se tourne pour augmenter l’efficacité de ses tâches : lecture, stockage, recherche d’archives, etc. Non seulement cette technologie du numérique ouvrent de nouvelles sources d’information et des nouveaux canaux de distribution, modifiant ainsi l’activité des sociétés de medias établies, mais en plus elle favorise l’apparition de nouveaux concurrents.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *