IBM ouvre l’architecture de ses serveurs lames

IBM a décidé d’ouvrir le schéma d’architecture de ses serveurs lames (blade), afin de généraliser leur acceptation par les professionnels des télécommunications et des centres de données.
IBM a expliqué qu’il ouvrait l’architecture de ses serveurs, composés de cartes imprimées fichées dans des petites boîtes indépendantes, pour faciliter la synergie avec des équipements qui seraient conçus par d’autres entreprises.
Les serveurs lames d’IBM, appelés Bladecenter, sont conçus en partenariat avec Intel. IBM a annoncé que les deux partenaires ne factureraient pas de droits de propriété intellectuelle ni n’exigeraient de licences de leur brevet.
IBM et Intel fourniront l’assistance technique nécessaire au développement, dont les lignes directrice de l’architecture, le support technique se faisant sur la base d’un abonnement.
IBM a gagné des parts dans le marché des serveurs depuis la commercialisation de ses serveurs lames en novembre 2002.
Au 4e trimestre 2002, IBM détenait 15,57% des parts de marché au regard du nombre d’unités vendues, selon l’étude sectorielle mondiale conduite chaque trimestre par IDC. A la même époque, Dell avait 19,05% de parts de marché et Hewlett-Packard était numéro un avec 39,88% de ventes globales. Au deuxième trimestre 2004, IBM était devenu leader avec 37,58%.
Les serveurs lames représentaient à peine 3% des ventes globales de serveurs en 2003, soit près de 185.000 ordinateurs, mais IDC prévoit que, d’ici 2008, 9,9 millions de serveurs seront en activité dont 29% de serveurs lames.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *