IBM pense la réduction des coûts

IBM pense la réduction des coûts

Thinkvantage. Telle est l’appellation de la nouvelle stratégie d’IBM en matière de logiciels. Des technologies dotant les PC de fonctions de diagnostic et d’auto-réparation et dont la présentation a eu lieu mardi 23 septembre à Casablanca. Le mot d’ordre de cette nouvelle stratégie n’est autre que la valeur ajoutée. « Valeur ajoutée en terme de coût d’achat, mais aussi et surtout de coûts liés à leur productivité et équipement », a précisé l’Ecossais Adrian Horne, responsable au sein d’IBM Europe, lors de cette conférence. Thinkvantage a en effet pour objectif de jouer sur le coût de propriété que représente le matériel informatique, constitué à hauteur de 80% d’éléments autres que l’achat en soi d’un PC, dont le coût ne dépasse pas 20%. Résultat : les entreprises se préoccupent moins du coût initial du PC que de la mise en place de nouvelles technologies leur permettant de réduire les temps d’arrêt et le recours au support technique et donc augmenter le retour sur investissement. Aussi, l’entreprise, et vu les dernières innovations et les nouveaux enjeux que connaît le secteur informatique (réseaux sans fil, transmission d’information confidentielle …) doit assurer la disponibilité constante de son outil informatique, l’intégrité de l’information stockée et préserver sa confidentialité. Conçues pour répondre aux nouveaux besoins des clients, les technologies Thinkvantage permettent dans ce sens de rendre les systèmes personnels IBM moins dépendants du personnel informatique pour les tâches de base telles que le déploiement, la sauvegarde, la sécurité et autres fonctions. Ces tehnologies sont disponibles sur une sélection de systèmes ThinkPad, pour ordinateurs portables, et ThinkCentre. Elles se compesent de plusieurs programmes et logiciels dont le RapidRestore, qui permet à l’utilisateur de restaurer rapidement, même si le système d’exploitation est incapable de démarrer, des versions préalablement sauvegardées des données, applications et système d’exploitation, de manière à reprendre le travail sans délai. Il existe également ImageUltra Builder, un outil de création d’images disques indépendantes du matériel qui simplifie le déploiement des systèmes d’exploitation et leur prise en charge. Il fonctionne avec des systèmes autres qu’IBM. A cela, s’ajoute le sous-système de sécurité intégré IBM, un ensemble de matériel et logiciel qui permet de verrouiller les données, et le System Migration Assistant, un outil de transfert des paramètres utilisateurs d’une machine à une autre. Access Connection et Access IBM sont les deux autres outils mis en place par cet opérateur. Le premier permet à l’utilisateur d’enregistrer les paramètres de réseau sans fil ou câblé et de changer facilement de configuration entre le domicile, le bureau et autres environnements…Le deuxième est un bouton programmable qui active l’aide en ligne ou redirige l’utilisateur vers le centre d’appel de l’entreprise. L’ensemble de ces nouveaux outils sont disponibles sur le marché marocain, précisent les responsables d’IBM Maroc. Un marché dont des parts allant de 10 à 13% sont détenues par la société, « réparties entre 11% des parts du marché de l’ordinateur de bureau et 13% des portables. Le tout dans un parc informatique qui compte entre 80.000 et 200.000 nouvelles installations par année », a déclaré Bernard Pinson, directeur de la division micro-informatique Afrique du Nord et de l’Ouest. Avec à peu près 120.000 ordinateurs vendus annuellement, la société totalise un chiffre annuel de l’ordre 120.000 euros. Développement du marché marocain oblige, le nouvel enjeu pour IBM Maroc est celui des ordinateurs portables. Les technologies Thinkvantage ne manqueront pas d’accompagner cette évolution. Les prix aussi puisque l’entrée de gamme d’IBM en ordinateur de bureau est de l’ordre de 6000DH. Celle des potables tourne autour de 9000 DH.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *