Ifrane : Et de six pour le Festival national des pommes

Ifrane : Et de six pour le Festival national des pommes

La filière bénéficie d’un appui et d’incitations de l’Etat

L’organisation d’un tel événement permet de s’arrêter sur l’évolution et les performances réalisées par la filière depuis le lancement du Plan Maroc Vert et tend à valoriser les potentialités agricoles de la région dans le domaine des rosacées fruitières en général et du pommier en particulier.

Sous le thème «La filière pomme, entre pari de valorisation et défi de commercialisation», l’ouverture de la 6ème édition du Festival national des pommes a été présidée, samedi 21 octobre 2017, au nom de Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, par Mohammed Sadiki, secrétaire général du département de l’agriculture, en présence du gouverneur de la province d’Ifrane.

Cette manifestation qui s’est tenue les 21 et 22 octobre a été organisée par la direction régionale de l’agriculture de Fès-Meknès en partenariat avec le conseil municipal d’Ifrane, la province d’Ifrane, la Chambre régionale de l’agriculture de Fès-Meknès, la Fédération de développement de l’arboriculture au Maroc et l’Association Adrar.

L’organisation d’un tel événement permet de s’arrêter sur l’évolution et les performances réalisées par la filière depuis le lancement du Plan Maroc Vert et tend à valoriser les potentialités agricoles de la région dans le domaine des rosacées fruitières en général et du pommier en particulier.

La filière de la pomme bénéficie d’un appui et d’incitations de l’Etat, dans le cadre du contrat-programme arboriculture fruitière conclu entre l’Etat et la FEDAM pour la période 2011-2020, qui prévoit la mise à niveau et le développement de la filière axé notamment sur l’augmentation de la production, la promotion de la qualité et l’amélioration des conditions de valorisation, le développement de projets d’agrégation autour d’unités de valorisation et le renforcement de l’organisation professionnelle des différents maillons de la filière. Elle bénéficie également d’incitations financières dans le cadre du contrat programme relatif au développement des industries agroalimentaires signé entre le gouvernement et les opérateurs privés en avril 2017 sur la période 2017-2021.

La culture du pommier occupe une place importante dans le tissu agricole marocain. Elle joue un rôle socio-économique primordial, notamment dans les zones montagneuses où elle est considérée parmi les filières les plus adaptées aux conditions édapho-climatiques de ces régions, et constitue la principale source de revenus pour une large frange de petits et moyens agriculteurs.

Les terres consacrées au pommier s’étendent sur une superficie totale de 48.671 ha.

Au titre de la campagne agricole 2015-2016, la production a enregistré 687.000 tonnes avec un rendement moyen national de 16 t/ha. La région de Fès-Meknès concentre à elle seule près de 38% de la production nationale et 34% des superficies cultivées du pays au titre de la même campagne agricole.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *