Immobilier : Aïn Aouda : Le bidonville Laouamer presque rasé

Au cours de la semaine précédente, il a été procédé à la démolition du  dernier bidonville du douar habité par 1.200 familles et à la remise de lots  de terrain aux bénéficiaires. Lors d’une visite sur les lieux d’une délégation de journalistes, organisée  vendredi par la préfecture de Skhirat-Temara pour s’enquérir de cette opération  de relogement, le directeur du projet de la zone d’urbanisation (Ouled Zaïr),  où seront relogés les habitants du bidonville, Mohamed Zbito, a rappelé que  la première tranche de cette opération a débuté en juin 2005 et qu’il a été  procédé à l’aménagement de 849 lots de terrain, dont 766 ont été remis aux  bénéficiaires jusqu’au mois de mars dernier. La deuxième tranche concerne 351  lots de terrain, a-t-il ajouté. L’enveloppe budgétaire consacrée à cette opération est estimée à 108  millions DH, a-t-il noté, précisant que la contribution de l’Etat s’élève  à 13,75 millions DH et celle du Fonds saoudien pour le développement est  estimée à 45 millions de rials saoudiens. Chaque bénéficiaire contribuera à  hauteur de 18.000 DH. Quelques 1.200 lots de terrain d’une superficie de 60 m2 chacun ont été  aménagés, a-t-il dit. A cette occasion, le directeur du projet s’est félicité du succès de cette  opération, réalisée en coordination avec la préfecture de Skhirat-Temara et des  différents partenaires et acteurs locaux. La zone d’urbanisation Ouled Zaër à Ain Aouda, dont les travaux de  réalisation ont été lancés par SM le Roi en novembre 2002, s’étale sur une  superficie totale de 95 ha. Le nombre de familles concernées par l’opération  s’élève à 2712, dont 2065 sont issues de la préfecture de Skhirat-Temara. Le  coup global du projet s’élève à plus de 426,6 millions DH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *