Immobilier : Hejira à la conquête d’investisseurs étrangers

Le Maroc entreprendra prochainement la réalisation de grands projets immobiliers qui suscitent l’intérêt des investisseurs étrangers, a indiqué le ministre délégué chargé du l’Habitat et de l’Urbanisme, Taoufiq Hejira qui se trouve actuellement aux Emirats Arabes Unies. Le but de cette tournée entamée depuis deux jours aux pays de Golfe est d’impliquer les investisseurs étrangers à la création de nouvelles villes satellites à l’horizon 2020.
Dans un entretien à la chaîne satellitaire "Al Aqaria" spécialisée dans la promotion immobilière, Taoufiq Hejira a affirmé que le Maroc poursuit actuellement une nouvelle stratégie dans le domaine de l’habitat. Une stratégie basée essentiellement sur la construction de villes satellites autour des grands centres urbains du Royaume. Rappelant que SM le Roi Mohammed VI avait donné le coup d’envoi des premiers travaux de construction des villes de Tamsna en 2005 à proximité de Rabat et de Tamansourt à Marrakech,en 2004. Le ministre a par ailleurs précisé que ces deux nouvelles villes qui devaient abriter respectivement 250.000 et 300.000 habitants seront prêtes à accueillir les premières familles d’ici un an et demie. De tels projets vont alléger la pression sur le milieu urbain qui connaît des déséquilibres structuraux, a-t-il dit. En effet, les grandes villes telles que Rabat et Marrakech sont actuellement saturées.  S’agissant des projets d’habitat liés au projet Tanger-Med, réalisé en partenariat avec les Emirats Arabes Unies, M. Hejira a fait savoir que le ministère de l’habitat et de l’Urbanisme compte mettre en place des structures d’accueil de près de 300.000 ouvriers afin d’éviter la prolifération de l’habitat anarchique dans la région.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *