Immobilier : la ville de Tétouan se refait une beauté

Immobilier : la ville de Tétouan se refait une beauté

Tétouan s’offre un relooking en bonne et due forme. La ville, actuellement en chantier, fait l’objet d’un grand projet d’aménagement. « Un projet pour les générations futures ». C’est ainsi que l’un des participants à une rencontre de concertation sur les mesures engagées pour l’aménagement de Tétouan a d’ailleurs qualifié ce projet. La rencontre, qui a eu lieu lundi soir au siège de la wilaya de Tétouan, a été l’occasion de livrer le projet dans ses moindres détails. Intervenant à cette occasion, le président de la commune urbaine de Tétouan, Rachid Talbi El Alami, a expliqué que ce projet, élaboré par quatre bureaux d’étude (deux de Casablanca, un de Rabat et un autre de Tétouan), porte sur l’aménagement de l’ancienne médina et de la ville nouvelle, ainsi que de l’espace se situant entre les deux et qui a été baptisé « Ville coloniale ».
C’est une commission, présidée par le wali de la région et qui comprend des représentants de départements gouvernementaux et élus, qui a examiné toutes les propositions émanant de différents bureaux d’étude du Maroc et de l’étranger et qui a finalement opté pour la proposition qui répondait au mieux aux critères visant à donner à la ville de Tétouan un aspect qui reflète son histoire et son propre cachet urbanistique.
Passant en revue les réalisations et les projets en cours dans la ville, M.Talbi El Alami a rappelé que le projet d’aménagement de la ville nouvelle a débuté par le lancement de plusieurs chantiers portant notamment sur l’infrastructure routière, l’électrification publique et les espaces verts, en prévision du lancement des travaux d’aménagement de l’ancienne médina et de la ville coloniale.
De son côté, Fouad Brini, directeur général de l’Agence de développement et de promotion des provinces du Nord, a fait part de la disposition de l’agence à soutenir tous les projets et propositions de nature à améliorer l’aspect de la ville et à favoriser son développement à tous les niveaux. L’agence a d’ores et déjà alloué un montant de 300 millions DH à certains projets au niveau de l’ancienne médina. Elle est également tenue d’assurer sa mission de développer la ville à l’instar des autres préfectures et provinces du Nord dans les différents domaines, notamment touristique et culturel.
Pour sa part, le président du groupe chargé d’élaborer le plan d’aménagement de la ville a indiqué que le projet élaboré vise à préserver les spécificités de la ville en prenant en compte les caractéristiques civilisationnelles espagnoles, andalouses et marocaines. Les membres de l’équipe qui l’a élaboré ont par ailleurs tenté de trouver des solutions aux problématiques qui pourraient être soulevées aux moyen et long termes, dont celles relatives à l’environnement, à l’urbanisme, au transport routier et à la circulation.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *