Immobilier : Le fogarim en tournée

Immobilier : Le fogarim en tournée

Le Fogarim fait sa tournée. Ce fonds de garantie des prêts au logement au profit des populations à revenus modestes ou non réguliers (FOGARIM) est de nouveau expliqué au public. Dans cet objectif, la Chambre de commerce, d’industrie et de services de Casablanca vient de mettre en place une caravane. Cette forme de salon itinérant a démarré vendredi 9 février dernier au quartier de Sidi Moumen de Casablanca. Par la suite, la caravane va sillonner durant trois jours d’autres points périphériques de la métropole et plus précisément dans la préfecture de l’arrondissement de Sidi Bernoussi, Hay Mohammadi, Moulay Rachid, Al Fida Derb Soltane et Hay Hassani sont également concernés par cette opération. Cette caravane organisée en coordination avec les préfectures des arrondissements de Casablanca et du ministère chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme vise à sensibiliser les associations professionnelles, les petits commerçants et les artisans aux avantages offerts par ce fonds pour l’acquisition d’un logement. Cela tout en sachant que dans le cadre de ce fonds de garantie, 13.334 prêts ont été accordés jusqu’à fin 2006 pour un montant global de 1,8 milliard DH. Lancé en 2004, le Fogarim connaît donc aujourd’hui un succès certain. Deux élèments essentiels sont ainsi à l’origine du succès que connaît cette offre particulière permettant à une partie de la population marocaine de bénéficier d’un crédit-logement. Il s’agit en fait de l’augmentation du montant maximum de 1.000 à 1.500 dirhams pour le remboursement mensuel des prêts.
La deuxième mesure se rapporte au remplacement de l’attestation de justification de revenu délivrée par les autorités locales par une déclaration sur l’honneur de la personne concernée. Le délégué du ministère chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme dans les préfectures d’Ain Sebaa-Hay Mohammadi et de Sidi Bernoussi, Abderrazak Rochd, a souligné que l’organisation de cette caravane s’inscrit dans le cadre de la stratégie visant à éradiquer les bidonvilles dans ces préfectures. La caravane constitue un espace de rencontres, d’échanges et d’exposition où des stands sont mis à la disposition des banques, des promoteurs immobiliers et des différents intervenants dans le domaine de l’habitat et de l’urbanisme.
Ce n’est pas la première fois qu’une caravane du Fogarim est mise en place. La même opération a eu lieu l’été dernier. Au mois de juin 2006, à côté de la gare ferroviaire Casa-port, un autocar a été transformé, le temps de cette manifestation, en un lieu de rencontres et d’échanges. Cette campagne de communication de proximité a touché d’autres villes. C’est une façon pour la Fédération des Chambres de commerce et le secrétariat d’Etat chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme de ratisser large et de mieux expliquer aux citoyens les avantages de ce fonds et comment contracter un prêt. Les spots télévisés n’ont pas suffi pour arriver à convaincre les populations. La proximité était donc nécessaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *