Immobilier : le groupe Addoha bétonne ses projets

Immobilier : le groupe Addoha bétonne ses projets

Addoha revoit à la hausse ses prévisions pour les années à venir. Le groupe d’Anas Sefrioui vient de dévoiler son business plan pour la période 2008-2010. Réuni, vendredi 19 janvier, le conseil d’administration de Douja Promotion Groupe Addoha a approuvé le budget 2007 ainsi que le business plan 2008-2010. Ainsi, Addoha confortera durant ces deux années à venir son niveau d’activité avec des prévisions révisées à la hausse comparativement à celles communiquées lors de son introduction en Bourse, à travers la cession de 35% du capital au prix de 585 dirhams par action. Pour le résultat net 2006, le conseil d’administration annonce une progression de 9 % par rapport aux prévisions initiales avec 510 millions de dirhams. «Comme déjà mentionné dans notre business plan, on tablait sur un résultat net de 450 millions de dirhams en 2006.  Avec les résultats du premier semestre 2006, ces perspectives sont revues à la hausse. Nous tablons désormais sur 510 millions de dirhams. Comme précisé précédemment, nous sommes en train d’actualiser toutes nos prévisions sur la période 2007-2012», avait déclaré Noreddine El Ayoubi, administrateur-directeur général de ce groupe, dans un entretien accordé récemment à ALM. Pour cet exercice, le résultat net s’élèvera à 843 millions de dirhams, soit +5% par rapport aux prévisions initiales. S’agissant du business plan 2008-2010, il se caractérise par «une nette progression de l’activité et des résultats prévisionnels à compter de 2008». Le management d’Addoha souligne que ce business plan est élaboré sur des bases prudentes tenant compte de deux principes. Il s’agit de la prise en compte seulement de la réserve foncière déjà disponible au 31 décembre 2006 et de la non-intégration des programmes qui seront générés par les partenariats conclus avec les opérateurs privés actuellement en phase d’étude. Pour rappel, Addoha a signé au cours de ces derniers mois des conventions de partenariats avec la Société Maroc-Emirats arabes unis de développement (Somed), le Consortium maroco-koweïtien de développement (CMKD) ainsi que le holding émirati Al Qudra. Le rythme des constructions a été également revu à la hausse : «Le groupe renforcera sa cadence de production de logements économiques à un rythme de 20 000 unités par an dès 2008, représentant une production cumulée de près de 65.000 unités sur la période 2008-2010, soit plus de 13.500 unités additionnelles par rapport au plan d’affaire initial». Dépassant le seuil symbolique des 130.000 logements, la société construira 15.000 logements par an à partir de cette année. Pour le haut standing, Addoha ambitionne de développer cette activité qui générera près de 48 % du chiffre d’affaires cumulé de la période 2008-2010. Une part correspondant à 6.500 unités, appartements et villas à Marrakech, Agadir, Rabat et Tanger. Ces projets seront financés par les fonds propres, les «avances clients et le recours», selon les besoins, au découvert bancaire.

Accroissement de la réserve foncière

Depuis son introduction en Bourse, Douja Promotion Groupe Addoha a augmenté sa réserve foncière de 1.315 hectares répartis sur les villes suivantes :
Marrakech : 690,5 hectares;
Rabat-Salé : 503,0 hectares;
Casablanca : 115,0 hectares;
Tamesna : 6,5 hectares.
Ces terrains sont destinés à la réalisation de programmes immobiliers comportant des logements économiques, des logements de haut standing ainsi que des lotissements.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *