Immobilier : Tamesna fonctionnelle fin 2006

Tamesna, ville nouvelle aux abords de Rabat, sera habitée d’ici la fin de l’année 2006. Le calendrier initialement prévu sera respecté, apprend-on auprès d’Al Omrane Tamesna, filiale du holding d’aménagement Al Omrane. Cette première tranche de logements à livrer concerne essentiellement des logements à faible VIT ainsi que des villas économiques. Le premier îlot concerne quelque 1500 logements sociaux à faible VIT dont la réalisation a été confiée à un promoteur privé dans le cadre du partenariat public-privé en vertu d’une convention signée en novembre 2005.
Le second comprte quelque 800 villas économiques.
Les premiers avis de commercialisation seront lancés en juin 2006. C’est une opération qui relève normalement du ressort des promoteurs immobiliers privés. Mais un comité de pilotage présidé par la direction d’Al Omrane, devrait superviser l’opération. Pour ce qui est de la tranche qui devrait être directement réalisée et donc commercialisée par Al Omrane Tamesna, elle ne concerne que peu de milliers de logements sociaux à faible VIT. Le succès est d’ores et déjà au rendez-vous. Les responsables du ministère chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme affichent fièrement le nombre de 27.000 demandes déposées pour bénéficier des 800 villas de Tamesna.
La remise des logements aux bénéficiaires durera de 2007 à 2015. Pour ce qui est du reste des travaux d’aménagement et d’infrastructures, il sera programmé pour la période 2005-2010.
Les travaux d’aménagement, dont la première tranche s’étend sur 400 ha (le noyau urbain de cette nouvelle ville est de l’ordre de 840 ha) sont terminés. Entrepris par le holding d’aménagement Al Omrane, à travers sa filiale Al Omrane Tamesna, ils ont nécessité un investissement de 1,3 milliard de dirhams. Voirie, assainissement, eau potable et réseaux de télécommunications sont notamment concernés. Ces travaux d’infrastructure primaires ont été lancés au début de l’année 2005.


 Tamesna en chiffres…


Le noyau urbain de la nouvelle ville de Tamesna s’étendra sur une superficie de 860 hectares, alors que la totalité de l’aire urbaine du projet est de l’ordre de 4000 ha. Cette nouvelle cité, dont le projet a été présenté au Roi le 22 juillet 2004, sera constituée de 52.000 unités de logement. Cette nouvelle structure accueillera quelque 250.000 habitants pour un coût global de 14 milliards de dirhams. 70 hectares seront réservés à la mise en place de services publics structurés, 120 autres hectares pour des services de moyenne dimension, alors que 78 hectares abriteront des activités économiques génératrices d’emplois. Entamés en décembre 2004 par Al Omrane Tamesna, les travaux d’infrastructure de la ville prévoient près de 30 km de routes principales, 35 km de canalisations d’assainissement moyennes, 1,5 km de grande conduite d’assainissement et une station de traitement des eaux usées (sur 40 hectares).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *