Immobilier : Un guichet unique pour Tamesna

Cette convention de partenariat a été conclue en présence du ministre chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme, Ahmed Taoufiq Héjira, le gouverneur de la préfecture de Skhirat-Témara, le directeur de l’Agence urbaine de Rabat-Salé et le président de la commune rurale de Sidi Yahia Zaër.
Intervenant à cette occasion, le ministre a souligné l’importance de la création de ce guichet unique au site de la nouvelle ville de Tamesna. Il a précisé que celui-ci faciliterait les procédures d’octroi des autorisations aux promoteurs immobiliers, indiquant que la première étape des travaux d’équipement de cette nouvelle ville, portant sur l’élaboration des études, devra prendre fin cette année même.
Selon les indications du ministre, la construction du premier noyau urbain de la ville commencera l’année prochaine. D’une superficie de 860 ha, la nouvelle ville hébergera quelque 250.000 personnes pour un coût global de 14 milliards de dirhams. 70 hectares seront réservés à la mise en place de services publics structurés, 120 autres hectares pour des services de moyenne dimension, alors que 78 hectares abriteront des activités économiques génératrices d’emplois.
Pour sa part, le gouverneur de la préfecture de Skhirat-Témara a mis l’accent sur l’importance de la création de ce guichet unique, indiquant que 10.000 habitants de bidonvilles de la préfecture bénéficieront de ce grand projet d’habitats. La ville nouvelle de Tamesna est située à 8 km de Témara, à 20 km de Rabat et non loin de la rocade reliant ce site au réseau autoroutier national. Les premières livraisons des logements de la nouvelle ville de Tamesna auront lieu vers la fin de l’année 2006.

Le rôle du guichet unique
Dans le cadre de la politique de proximité prônée par le ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme, plusieurs agences urbaines ont ouvert des guichets uniques, afin d’accélérer le rythme de traitement des dossiers. Ces guichets ont le droit d’examiner les demandes de construction et de lotissement déposées par les habitants. Ils fonctionnent conformément à un programme d’action précis, accepté par l’ensemble des parties, professionnels et administratifs, réunies au niveau des commissions techniques chargées de l’étude des projets d’urbanisme, essentiellement au niveau des services préfectoraux, communaux et des services extérieurs des ministères concernés.
Le citoyen ou son architecte chargé du projet a la liberté de déposer son dossier directement au niveau du guichet unique, ou au niveau des communes et des arrondissements concernés. Ces administrations sont tenues de transférer les dossiers vers le secrétariat du guichet unique, lequel est tenu de traiter la demande dans un délai maximum de trois jours.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *