16ème SMAP Immo Paris : Les promoteurs de moyenne et petite taille à Rabat-Salé-Kénitra mis en lumière

16ème SMAP Immo Paris : Les promoteurs de moyenne et petite taille  à Rabat-Salé-Kénitra mis en lumière

Environ 90% des visiteurs ont des patronymes maghrébins et 10% sont européens. Par profil, les plus jeunes sont acheteurs au Maroc. Dans ce sens, les jeunes âgés de 25 à 30 ans représentent 22% des visiteurs.

Le choix de la région de Rabat-Salé-Kénitra, en tant qu’invitée d’honneur au 16ème SMAP Immo Paris, qui se tiendra du 14 au 16 juin, est judicieux pour les promoteurs de celle-ci. Ils pourront, lors de ce grand Salon de l’immobilier marocain en France, mettre en avant les offres de la région en termes des différents standings de logements. «La région aura son stand. Les promoteurs de moyenne et petite taille auront l’opportunité d’être près de cet espace», précise, lundi à Rabat, Samir El Chammah, CEO SMAP Events & Exhibitions, créant une rencontre entre la communauté marocaine à l’étranger et les acteurs économiques du Royaume, lors de la présentation de cette édition. Le tout en fixant les visées de ce choix.

5 objectifs de taille

Comme le précise le PDG de l’événement, l’option pour la région est faite, en premier lieu, pour «faire connaître le potentiel économique de la région dans le cadre de la régionalisation avancée». Le 2ème objectif étant, selon ses dires, la promotion de la culture de la région à travers l’artisanat. Quant à la 3ème visée, elle concerne la promotion du potentiel touristique. «Nous travaillons avec la région pour stimuler des rencontres B2B dans le stand de celle-ci», enchaîne M. El Chammah à propos du 4ème objectif. Le dernier étant la promotion de l’offre immobilière du Maroc, notamment la région de Rabat-Salé-Kénitra. De son côté, Abdessamad Sekkal, président de cette région, indique que «le salon est une opportunité pour les promoteurs de la région qui ont des produits diversifiés». «Notre région, ayant un potentiel économique et technique en termes de construction et de design, n’est pas connue pour la migration mais pour l’achat et la visite», enchaîne-t-il. De plus, un cycle de conférences juridiques est, selon le PDG du salon, programmé pour sensibiliser l’acquéreur avant de passer à l’acte. «Cette année, nous avons le soutien du conseil notarial de Rabat», poursuit-il en conduisant des chiffres.

Un salon visité par 35.000 personnes

Ce sont 35.000 visiteurs qui, selon M. El Chammah, se rendent au Salon. L’intervenant présente également les résultats d’une enquête  menée l’an dernier auprès de 6.000 personnes à l’entrée du salon qui abrite environ 80 exposants et 58 villes représentées. «30% des visiteurs ont le surplus d’être natifs de la région mise à l’honneur», précise-t-il.

En détail, environ 90% des visiteurs ont des patronymes maghrébins et 10% sont européens. Par profil, les plus jeunes sont, selon ses dires, acheteurs au Maroc. Dans ce sens, les jeunes âgés de 25 à 30 ans représentent 22% des visiteurs. Quant à la catégorie d’âge de 35 à 49 ans, elle est estimée à 32%.

Pour leur part, les catégories socioprofessionnelles et les employés se chiffrent respectivement à 28,6 et 26,7%. Par ville d’origine, la région de Rabat-Salé-Kénitra est, selon M. El Chammah, «dans le top five». Par segment, le logement intermédiaire prend, selon ses dires, le dessus à raison de 28% sur le haut standing.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *