5,5 milliards de DH d’investissements à mobiliser en 2019 : Le Groupe Al Omrane passe à la vitesse supérieure

5,5 milliards de DH d’investissements à mobiliser en 2019 : Le Groupe Al Omrane passe à la vitesse supérieure

L’année 2018 a été marquée par la sortie réussie du Groupe sur le marché financier avec une levée obligataire de 1 milliard de dirhams, sursouscrite 8,2 fois.

Pour l’année 2019, le Groupe ambitionne de mobiliser un investissement de plus de 5,5 milliards de dirhams avec 28.000 mises en chantier et 28.000 unités achevées y compris celles engagées en partenariat. Concernant la mise à niveau urbaine, il est prévu de mettre en chantier des opérations au profit de 110.000 ménages et des achèvements pour 100.000 ménages. C’est ce qu’avait dévoilé le Groupe lors de son conseil de surveillance qui s’est déroulé en juin dernier à Rabat en présence de Abdelahad Fassi Fihri, ministre de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, et de Fatna El Khiyel, secrétaire d’Etat chargée de l’habitat.

En 2018, les sociétés du groupe ont mobilisé un investissement de plus de 5 milliards de dirhams, ce qui a permis de mettre en chantier 26.892 unités et d’achever plus de 24.758 en propre et avec les partenaires. En ce qui concerne les activités de restructuration urbaine, les travaux de mise à niveau ont profité à plus de 121.732 ménages au niveau des achèvements et 105.054 ménages pour les mises en chantier. Sur le plan financier, le chiffre d’affaires du Groupe s’est maintenu en 2018 à 5,02 milliards de dirhams au même niveau que l’année précédente. L’année 2018 a également été marquée par la sortie réussie du Groupe sur le marché financier avec une levée obligataire de 1 milliard de dirhams, sursouscrite 8,2 fois.

A cette occasion le ministre a exprimé sa satisfaction des avancées enregistrées dans les chantiers de réformes tant managériales qu’opérationnelles engagées par le holding ces dernières années et aussi pour ses efforts en matière d’innovation et de développement durable. Ainsi, l’ensemble des réformes engagées a permis de maintenir le cap malgré une conjoncture difficile. Ainsi, le holding a poursuivi son engagement dans la mise en œuvre de la politique gouvernementale en matière d’habitat et d’amélioration des conditions de vie des familles les plus démunies.

Enfin, le ministre qui avait aussi tenu à rappeler que le Groupe étant un outil de mise en œuvre de la politique du gouvernement dans le secteur de l’habitat et du développement urbain, doit bénéficier de la synergie et la convergence des efforts de tous les intervenants pour lever les contraintes qui entravent son action et la bonne exécution des projets.

Notons que durant les années s’étendant de 2007 à 2015, l’action d’Al Omrane a été confortée par le caractère exceptionnel du secteur du bâtiment en termes d’aménagement et de construction de logements. Cette période a vu aussi le lancement de villes nouvelles, ou encore le démarrage du programme du logement social à 250.000 dirhams et de programme à 140.000 dirhams. Depuis 2016, le Groupe marque un tournant stratégique en lançant le Cap 2020 qui définit ses principales orientations stratégiques à l’horizon 2020 et les perspectives de son évolution; afin d’être en phase avec les différents enjeux et garantir l’efficacité et l’efficience de son intervention en sa qualité d’opérateur public au service de l’Etat et des territoires.

Pour rappel, le Groupe Al Omrane est né en 2007 de la fusion de plusieurs établissements publics (ANHI (Agence nationale de lutte contre l’habitat insalubre), SNEC (Société nationale d’équipement et de construction) et Attacharouk (Société d’aménagement, de construction et de promotion), et les 7 Établissements régionaux d’aménagement et de construction (ERAC)).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *