Actualité

Nouveau directeur à l’Ecole nationale d’architecture
L’école nationale d’architecture (ENA) a désormais un nouveau directeur. Son nom est Mountassir Bensaïd. Ce dernier a été nommé le 1er juin par S.M le Roi Mohammed VI.
Il remplace de ce fait Najib Benchekroun qui assurait l’intérim. Parmi les résolutions de ce nouveau directeur, se trouve l’instauration de la spécialité à partir de la 4ème année. Aussi, de nouvelles branches s’offrent aux étudiants dont celle de paysage, patrimoine et arts et métiers. À en croire certaines sources au sein de l’ENA, « c’est une première au Maroc ». Auparavant, pour pouvoir être paysagiste, l’étudiant devait obligatoirement poursuivre ses études à l’étranger pour pouvoir s’y spécialiser.
 
Les Britanniques séduits par l’immobilier marocain
Le Maroc, avec son climat chaud et ses paysages naturels, attire de plus en plus d’acheteurs étrangers, dont une nouvelle génération de Britanniques.
Le nombre croissant d’agents immobiliers britanniques, qui se sont installés dans la région de Marrakech durant les derniers mois, montre l’expansion importante de ce secteur au Maroc, relève le Darly Telegraph, ajoutant que la plupart des acheteurs britanniques ont porté leur choix sur la ville de Marrakech et la vallée de l’Ourika pour acheter ou bâtir leurs maisons. Le Daily Telegraph a, en outre, mis en exergue l’engouement des étrangers pour les riads de Marrakech, notant que plus de 5% de ces anciennes maisons de la médina ont été achetées par des ressortissants d’autres pays, notamment la France.
Les Britanniques et les Italiens commencent également à s’intéresser à ce secteur, indique le quotidien, soulignant l’augmentation vertigineuse des prix de ces maisons, au grand plaisir des agents opérant dans ce domaine. La proximité du Maroc est un autre facteur qui explique un tel intérêt, a ajouté le Daily Telegraph, faisant remarquer que l’accès au Maroc à partir de l’Angleterre est devenu encore plus facile avec la mise en place de la compagnie aérienne « Atlas Blue », qui opère des vols à partir de l’aéroport de Gatwich (au Sud-est de Londres) à destination de Marrakech à un prix très compétitif de 60 livres sterling.

Salon de Madrid : opération de charme au Maroc
A l’occasion d’un dîner qui aura lieu mercredi 13 septembre à Casablanca, les organisateurs du Salon immobilier de Madrid se déplaceront en masse au Maroc pour présenter leur manifestation. Une opération de charme menée par Grupo Planner, en collaboration avec la Fédération du tourisme au sein de la CGEM et l’Association des lotisseurs et promoteurs immobiliers de Casablanca (ALPIC) à l’intention des professionnels marocains. Il est à signaler que le Salon immobilier de Madrid, le plus grand événement de ce genre en Europe, se tiendra du 28 juin au 2 juillet 2006 au Parque Ferial Juan Carlos I dans la capitale espagnole. Il est à signaler que l’édition 2005 de ce Salon immobilier a rendu un vibrant hommage au Maroc qui en était son invité d’honneur.
Un grand stand portant les couleurs du Royaume a été aménagé.
Le ministre délégué chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme a été  sur place pour présenter les atouts de l’investissement immobilier dans notre pays. Il est d’ailleurs animé une conférence visant à promouvoir le partenariat privé dans le secteur de l’habitat à faible coût et les investissements espagnols dans le chantier des villes nouvelles au Maroc.
Un stand mis à la disposition des promoteurs du secteur privé marocain en vue de les inciter à venir en grand nombre à ce Salon madrilène.

L’Internationale architecte se réunira au Maroc
Le tout nouveau président de l’Union internationale des architectes (UIA) est un amoureux du Maroc. Élu en juillet dernier lors du congrès de son instance à Istanbul pour un mandat de trois années, le Mauricien d’origine japonaise Gaétan Siew a ainsi décidé de tenir la première réunion de son équipe dans le Royaume. Manifestation qui sera organisée en collaboration avec le Conseil national de l’Ordre des architectes avant la fin de cette année.
Né à l’île Maurice en 1954, Gaétan Siew est diplômé de l’Ecole d’architecture de Marseille en 1979. Il exerce libéralement dans son agence de Port Louis depuis 1981. Ses projets et ses réalisations portent sur des équipements touristiques et commerciaux, sur des programmes d’aménagement et de restructuration urbaine à Maurice et dans l’Océan indien, en France et en Inde.
Il est notamment l’auteur du plan directeur de l’aéroport international de l’Île Maurice, et du quartier chinois de Port Louis, du terminal de l’aéroport international des Seychelles.
Il est à signaler que l’UIA regroupe les principales organisations professionnelles d’architectes dans 98 pays. Elle représente à travers elles plus d’un million d’architectes dans le monde. L’UIA est une organisation internationale non gouvernementale fondée en 1948, à Lausanne, pour unir les architectes de tous les pays du monde, sans distinction de nationalité, de race, de religion ou de doctrine architecturale, dans la fédération de leurs organisations nationales.

Eté studieux pour la FNBTP
L’été n’a pas été de tout repos pour la Fédération nationale du bâtiment et des travaux publics qui s’est attelée à fournir ses propositions pour la loi de Finances en préparation ainsi que des mesures pour la relance  du secteur de l’habitat. Une réunion a d’ailleurs eu lieu le mardi 26 juillet 2005 à Rabat à l’invitation du ministre  délégué chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme. Ont pris part à cette réunion le directeur de la Promotion immobilière, deux de ses collaborateurs, et Abdelhak  Laraichi, vice-président de la FNBTP.
La réunion, faisant partie de celles sectorielles décidées par le Premier ministre, devait se pencher sur  les questions qui préoccupent chacun des secteurs. Elle s’est focalisée sur les  mesures à proposer au Premier ministre pour la relance du secteur de l’habitat  et qui devraient être adoptées avec la loi de Finances 2006.
Les participants ont passé en  revue les différentes mesures proposées dans la matrice préparée par la direction de la Promotion immobilière, à savoir la relance des fonds de garantie, la réforme de la fiscalité, les solutions de financement et le développement du locatif.
A l’issue de la réunion, il a été  décidé d’envoyer la matrice corrigée à toutes les organisations professionnelles  concernées : CGEM, FNBTP, FNI et ULPIM. Pour les questions qui préoccupent spécialement la Fédération nationale du bâtiment et des travaux publics, elles seront examinées lors d’une autre réunion avec la participation de la direction des Affaires techniques du ministère de l’Equipement et du Transport et la direction technique de l’habitat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *