Actualité

Le Maroc au Conseil arabe de l’habitat et de l’urbanisme
Le Maroc sera présent en force au Conseil arabe de l’habitat et de l’urbanisme qui se tiendra mercredi 14 décembre au Caire. La délégation marocaine participante à cette réunion est présidée par Taoufik Hejira, ministre délégué chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme. Selon un communiqué du ministère, le conseil devra discuter de plusieurs questions se rapportant à la coopération interarabe dans le domaine de l’habitat, aux techniques de construction, à la mise à jour des codes unifiés, ainsi qu’à l’examen de la proposition de Bahreïn visant l’élaboration d’un guide arabe des génies dans le domaine de consultation et d’exécution.  M. Hejira prendra également part à la conférence arabe sur «l’interdépendance entre le monde rural et urbain», qui sera organisée du 15 au 18 décembre au Caire, par le ministère égyptien de la planification urbaine, en collaboration notamment avec la Ligue arabe, la Commission économique et sociale de l’Asie de l’Ouest et l’Institut arabe du développement des villes.

Arab Contractors s’intéresse à l’immobilier marocain
Présente au Maroc à travers de grands projets de travaux publics (deux tronçons d’autoroute notamment), la célèbre société des BTP égyptienne Arab Contractors (Al Moukaouiloun Al Arab) porte un grand intérêt à la dynamique d’habitat et de construction que connaît le Maroc actuellement. L’entreprise d’Etat, qui emploie près de 70.000 salariés et présente dans une vingtaine de pays arabes, compte investir dans l’immobilier dans notre pays en partenariat avec des promoteurs privés nationaux.

Tamesna : bientôt les 2èmes appels à manifestation d’intérêt
La deuxième tranche d’appels à manifestation d’intérêt pour la nouvelle ville de Tamesna sera lancée dans les semaines qui viennent. C’est que nous avons appris auprès d’Al Omrane-Tamesna, entité créée spécialement pour l’aménagement de ce grand projet urbanistique. Le premier appel à manifestation, lancé en mars dernier, a, signalons-le, été remporté par General Contractors.

Al Omrane affiche complet
Les différents projets d’habitat du holding d’aménagement Al Omrane à travers le Maroc affichent complets. Il faudrait se lever très tôt pour pouvoir y acquérir un logement ou un local commercial. La réponse des agents et commerciaux d’Al Omrane que ce soit à Rabat ou Casablanca  est la même, les plus belles offres sont vendues, même si ce n’est nullement le cas.

Kénitra en quête d’une solution à son urbanisme
Kénitra se mobilise pour trouver une solution urgente et efficace à la problématique de l’urbanisme. C’est ainsi que les participants à une journée d’études organisée jeudi 8 décembre à Kénitra sous le thème "Contributions pour un urbanisme adapté au  contexte de développement de l’agglomération urbaine de Kénitra ", ont débattu des différents problèmes auxquels est confrontée cette ville du Royaume.
 Au cours de cette journée organisée conjointement par l’Agence urbaine de Kénitra-Sidi Kacem et le bureau régional de la FNBTP du Gharb-Cherarda Béni Hssen, les participants  ont insisté sur la nécessité d’une harmonie et d’une étroite coordination entre  les intervenants, chacun dans sa spécialité (politique, économie, urbanisme,  etc.), pour la mise à niveau de la ville de Kénitra en vue de l’émergence d’un  tissu urbanistique intégré.

41 conventions «Villes sans bidonvilles » signées en 2005
Les contrats signés avec les villes, dans le cadre du programme «Villes sans bidonvilles», sont au nombre de 41. Elles concernent 130.000  familles, outre deux accords subsidiaires relatifs à la ville de Casablanca et  à la préfecture de Skhirat-Témara concernant 55.000 ménages. Le coût global de ces projets s’élève à 9,29 milliards de dh, alors que la  subvention accordée par le "Fonds solidarité habitat" est estimé à 3,4  milliards de dh.
Ces chiffres ont été dévoilés lors d’une réunion du comité national de suivi du programme «Villes  sans bidonvilles» la semaine dernière à la Primature et qui a été consacrée à l’évaluation des réalisations accomplies dans le cadre de ce projet. Ce programme vise à améliorer les conditions de logement pour près de 212.000 ménages dans 70 villes, à travers l’éradication de près de 900.000 bidonvilles d’ici 2010.

Marrakech au SMAP Immo 2006 
La ville de Marrakech et sa région seront à l’honneur  au Salon de l’investissement immobilier Marocain de Paris (SMAP Immo) dans sa  troisième édition, prévue du 25 au 28 mai prochain. Ce Salon, qui connaît un grand succès, a accueilli pour les deux précédentes  éditions plus de 20.000 visiteurs au Parc des Expositions de Montreuil. La tenue de ce Salon en France confirme l’intérêt soutenu des Marocains Résidant en France et en Europe, ainsi que par les investisseurs européens  (quelque 10 % des visiteurs), à l’achat d’un bien immobilier au Maroc. Le SMAP Immo est une manifestation organisée sous l’égide des ministères de  l’Habitat et de l’Urbanisme et de la Communauté marocaine résidant à  l’Etranger. Des débats et des rencontres sont également au programme de cette  manifestation.

Dakhla se met à niveau
La ville de Dakhla se met à niveau. Dans ce sens, des accords de partenariat ont été signés la semaine dernière au siège de la wilaya de la région d’Oued Eddahab-Lagouira. Le plus important porte sur des projets d’aménagement urbain de quartiers  qui connaissent un déficit en matière d’équipement, de restauration de la  mosquée Moulay Rachid et de construction d’un terrain de sport pour une  enveloppe budgétaire de 5,16 millions de dirhams.

Le Comité national du génie parasismique fait son bilan
Le Comité national du génie parasismique (CNPG) a  tenu, mercredi dernier à Rabat, sa 2ème session consacrée à la présentation du bilan de ses activités pour l’année 2005. Les débats ont essentiellement porté sur les voies et moyens permettant une meilleure application du règlement de construction parasismique (RPS 2000), sa mise à jour par le biais d’une veille scientifique et le développement de la recherche. Il a été également procédé à l’approbation du règlement intérieur du CNPG, qui a présenté à cette occasion son plan d’action au titre de l’année 2006.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *