Actualité

1,8 milliard DH pour les projets immobiliers de Safi-Al Jadida en 2005
Pour les neuf premiers mois de l’année 2005, ce sont quelque 2.755 projets d’un montant total de 1.800 millions DH ont été approuvés par l’agence urbaine de Safi-Al Jadida qui a tenu son conseil d’administration la semaine dernière. En 2003, les projets de logements sociaux approuvés ont atteint 3.337 pour un montant global de 4,5 milliards DH. En 2004, ce chiffre a atteint 3.454 pour 2,7 milliards DH. Le plan d’action de l’agence pour l’année 2006 et qui comprend notamment la réalisation de neuf études concernant la  couverture de nombre de communes rurales à Safi et Al-Jadida en documentation  de l’urbanisme. A signaler également que le taux de couverture de la région en documentation de l’urbanisme a atteint 79 % en 2005, soit une hausse de 33% pendant la  période 1999-2005.

63.000 constructions illicites recensées à Alger
La capitale algérienne comprend quelque 63.000 constructions illicites, selon des données fournies par des sources près le  service de l’urbanisme de la wilaya d’Alger. Ces constructions comprennent des milliers de bidonvilles et autres habitations précaires, ainsi que des constructions en dur édifiées en violation  des réglementations en vigueur, rapporte le journal "El Watan". L’insécurité qu’a connue le pays, notamment durant les années 1990, a favorisé le développement rapide de ces constructions illicites, précisent les mêmes sources. Les services en charge de l’urbanisme rencontrent de multiples problèmes pour assainir la situation de ces constructions, du fait notamment qu’elles ont été revendues plusieurs fois. Les projets d’aménagement urbains s’en sont trouvés affectés, car ces habitations ont défiguré le tissu urbain et empiété sur des terres agricoles ou des espaces qui étaient réservés à des projets d’utilité publique, ont indiqué ces sources. 

Une agence urbaine pour Sidi Kacem
En 2006, la ville de Sidi Kacem aura son agence urbaine. Les mesures nécessaires pour la création de cette institution s’inscrivent dans le  cadre d’une vision globale de généralisation des agences urbaines sur l’ensemble du territoire national. D’autres villes sont également concernées, notamment Khénifra.

Khadir Lamrini à la tête de l’Agence d’urbanisation et de développement d’Anfa
SM le Roi Mohammed VI a reçu, vendredi au Palais royal à Casablanca, Khadir Lamrini, que le Souverain a nommé directeur de l’Agence d’urbanisation et de développement d’Anfa. Auparavant, M. Lamrini occupait un poste de responsabilité au Centre d’ingénierie et de développement relevant du ministère de l’Equipement et des Transports. Cette nouvelle agence, en charge du nouveau projet immobilier et touristique à bâtir sur le site de l’aéroport Casa-Anfa, sera clonée sur SABR (Société d’aménagement des rives du Bouregreg).

L’ERAC-Tensift s’allie à l’EPA-Sénart
L’Etablissement public d’aménagement “EPA” de la nouvelle ville française de Sénart (EPA-Sénart) et l’Etablissement régional d’aménagement et de construction (ERAC-Tensift) ont signé, samedi, une charte de coopération portant sur la promotion de l’habitat en général et l’échange d’expertises en la matière. Signée à Marrakech par Jean-Pierre Dufay et Khatib El Hebil, respectivement directeur général d’EPA-Sénart et directeur de l’ERAC-Tensift,  lors d’une journée d’évaluation et d’information organisée à l’occasion de la  célébration du 1er anniversaire de la ville de Tamansourt, cette charte porte  également sur le renforcement du partenariat entre les deux établissements à  travers un programme annuel d’actions. Aux termes de cet accord, les deux parties s’engagent à déployer des efforts en vue d’améliorer les conditions de logement, d’épanouissement et d’équilibre social des citoyens, à relever les défis qui se dressent lors de la construction de la ville de demain et à s’assister mutuellement dans tous les domaines d’activité, notamment en matière de gestion des ressources humaines  et ce, via la formation, l’organisation de stages et l’échange d’expériences. Les parties ont été, de même, unanimes à appeler au maintien des liens  permanents entre elles afin de développer les actions communes nécessaires à  l’amélioration des performances et la promotion de l’habitat grâce à un échange  d’expériences sur les moyens et les méthodes de production et de gestion.

Marrakech : le déficit cumulé en matière de logement s’établit à 30.000 unités
Le déficit cumulé en matière de logement dans la ville de Marrakech s’établit à 30.000 unités dans la ville de Marrakech. Le déficit annuel engendré par le déséquilibre entre l’offre en logements et  la demande s’établit, quant à lui, à 10.000 unités.
A signaler que la superficie du périmètre urbain de la ville  était de 2.100 ha en 1945 tandis que aujourdhui elle avoisine les 18.400 ha.

Tamansourt, une cité verte qui se crée
Dans le but de faire de la ville de Tamansourt une cité verte, une superficie de l’ordre de 200 ha a été consacrée aux boisements et aux espaces verts, à travers la plantation de 100 mille arbres dont 20 mille palmiers. Se rendant sur place samedi 24 décembre, le ministre chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme, Taoufiq Hejira, s’est enquis de l’état d’avancement de plusieurs projets qui s’inscrivent dans le cadre de la réalisation de la ville nouvelle de Tamansourt. 
Après avoir pris connaissance de certains projets en cours de lancement ou en cours d’étude, le ministre a procédé au lancement de plusieurs projets d’habitat social à faible coût, de villas économiques, d’un collège, ainsi que  d’un complexe multifonctionnel pour une enveloppe budgétaire globale qui se  chiffre à 291,556 millions DH.

Marrakech juge son contrat “Ville sans bidonvilles”
Une réunion est prévue ce lundi 26 décembre à Marrakech pour faire la bilan des réalisations effectuées dans le cadre du contrat « Ville sans bidonvilles ». Regroupant les différents acteurs, ministères de l’Habitat et de l’Urbanisme, autorités et collectivités locales, la réunion brossera un tableau d’ensemble de l’avancement de ce projet qui vise à éradiquer tout foyer d’habitat insalubre dans la ville ocre à l’horizon 2008. D’importantes avancées ont d’ores et déjà été réalisées, notamment la réalisation de 21.000 logements à fin 2005.

Loi 04/04 : les amendements discutés en commissions la semaine prochaine
Les amendements de la loi 04/04, en examen en commission à la Chambre des représentants depuis plus d’une année et demie, seront discutés à partir de la semaine prochaine. Proposés par plusieurs groupes parlementaires, ils portent, pour la plupart, sur les mesures coercitives contenues dans ce projet de loi.

La CDG réhabilite neuf maisons dans la médina de Fès
La Caisse de Dépôt et de Gestion est en train d’acquérir neuf anciennes bâtisses dans la médina de Fès pour les réhabiliter.
Il s’agit là de la contribution de cette institution dans l’effort de sauvegarde du patrimoine immobilier et architectural de la capitale spirituelle.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *