Al Omrane, 40 ans au service de l’immobilier

Al Omrane, 40 ans au service de l’immobilier

Le groupe poursuit les réformes managériales et de modernisation contenues dans le projet Cap 2020

Au titre de l’année 2018, le Groupe Al Omrane continue à développer sa production dans une approche saine et utile en mettant en chantier 22.000 unités de logement et en achevant 24.000 autres, grâce à la mobilisation d’un investissement de 5,7 milliards de dirhams.

Al Omrane maintient le cap des réalisations. En effet, le conseil de surveillance du Groupe Al Omrane a examiné récemment les premiers chiffres concernant les réalisations au titre de l’année 2017 et la discussion du plan de développement pour l’exercice 2018. Dans ce sens, le président du conseil de surveillance est revenu sur le bilan positif des 10 ans en soulignant l’apport de l’expertise de l’institution qui détient plus de 40 ans d’expérience et s’est félicité des réalisations entreprises sur cette décennie. «Confortant cet élan, le Groupe confirme en 2017 cette dynamique positive au niveau des différents indicateurs. Il s’est également félicité de la poursuite des réformes managériales et de modernisation du Groupe contenues dans le projet Cap 2020 mis en place en 2016», apprend-on auprès du management du groupe.

Il faut dire que les avancées significatives enregistrées dans les chantiers de l’assainissement du passif ont été saluées, notamment par le chef de gouvernement. Les actions de dynamisation et d’impulsion du rythme d’apurement foncier de ces opérations initiées par le Groupe en synergie avec les différents acteurs et partenaires institutionnels directement concernés ont permis d’enregistrer des résultats probants avec la régularisation de plusieurs dossiers dont la création à fin 2017 de plus de 203.110 titres fonciers. Ils ont eu un impact positif, notamment sur le plan social en mettant à la disposition des citoyens concernés les titres fonciers individuels de leurs biens acquis, pour certains, depuis plus de trois décennies. Les efforts combinés des différents acteurs ont permis au Groupe Al Omrane de relever les défis et de maintenir un rythme soutenu dans les mises en chantier et l’achèvement des travaux. Dans le cadre du bilan des réalisations de l’année 2017, Badre Kanouni, président du directoire du Groupe Al Omrane, a mis en exergue le niveau encourageant des chiffres de l’année et ce en dépit du contexte particulier que continue à connaître le secteur. C’est ainsi qu’au terme de l’exercice 2017, le Groupe Al Omrane a mobilisé un investissement de plus de 5,2 milliards de dirhams qui a permis de mettre en chantier 18.896 unités et en a produit 22.658, en hausse par rapport à 2016, respectivement de 5% et 13%. Au niveau des activités de restructuration urbaine, les travaux de mise à niveau urbaine ont profité à 123.966 familles dont les unités ont été achevées et à 132.493 familles dont les unités ont été mises en chantier. Sur le plan financier, les réalisations du Groupe se sont traduites par un chiffre d’affaires qui devrait se situer à plus de 5 milliards de dirhams en 2017. L’année passée a également été l’année du bilan des dix années d’existence du Groupe Al Omrane. 

Une décennie marquée par un investissement cumulé de 72,5 milliards de dirhams et la réalisation de 465.000 unités de logement. Ainsi, il a contribué à faire sortir 1,5 million d’habitants des bidonvilles et à 5 millions de bénéficier de la restructuration de leurs quartiers. Au titre de l’année 2018, le Groupe Al Omrane continue à développer sa production dans une approche saine et utile en mettant en chantier 22.000 unités de logement et en achevant 24.000 autres, grâce à la mobilisation d’un investissement de 5,7 milliards de dirhams. A l’issue des travaux de cette session, le conseil de surveillance a validé la Stratégie et le Plan d’action de l’année 2018. Point important de ce conseil de surveillance, le groupe a eu le feu vert pour le lancement d’un emprunt obligataire. Cette décision vise à accompagner le groupe à travers la mise en place d’un financement adéquat pour ses projets futurs s’inscrivant dans la durabilité et la responsabilité sociétale et ce en vue d’asseoir sa vocation d’entreprise à fort impact socio-économique. Le Groupe Al Omrane procédera ainsi à l’émission de Green Bonds (obligations vertes) d’un montant pouvant atteindre 1 milliard de dirhams. Le montant levé au titre de cette émission obligataire sera donc destiné au financement des projets à impact économique, social et environnemental positif. Le groupe est le premier opérateur public à procéder à un financement green et social.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *