Al Omrane: 56.000 ménages relogés à ce jour…

Al Omrane: 56.000 ménages relogés à ce jour…

Et ce n’est pas fini. Les opérations se poursuivent pour le transfert d’environ 18.500 nouveaux ménages vers de nouvelles unités de relogement et 22.500 ménages, dont les unités sont déjà en cours de travaux. Les quartiers insalubres concernés sont ceux de Bachkou (qui abritait 1.942 ménages aujourd’hui relogés), mais également les quartiers Sekouila, Thomas, Zraba et Rhamna (qui abritaient environ 8.663 familles aujourd’hui relogées), ainsi que le quartier Carrières Centrales où logeaient quelque 6.902 ménages et où les travaux de démolition ont été réalisés à hauteur de 93%.

Les efforts déployés ensuite dans le cadre du 2ème programme régional d’intervention lancé en 2011 et qui concernait 45.920 ménages, se sont accélérés dès 2013 à travers le traitement du reliquat des quartiers Carrières Centrales, Sindibad, Arsat haj Mbark, Brahma 1, Oulad Maaza et Chanti Jdid. Al Omrane a été chargé de  l’exécution de 45% de ce programme. Par ailleurs l’opération «Al Fadl» a permis l’amélioration des conditions d’habitant d’environ 1.798 ménages, à travers l’aménagement et l’équipement d’un lotissement immobilier sur 50 hectares, dans un délai de moins d’une année pour les travaux d’aménagement. Coût de cet investissement: 293 millions de dirhams. Dès 2014, le Groupe Al Omrane avait entamé le traitement des 83% du programme complémentaire 2014-2018 qui lui avaient été confiés par les pouvoirs publics. Ces derniers visent le relogement d’environ 11.665 ménages non traités par les deux premiers programmes (2006 et 2011).

L’ensemble de ces programmes a bénéficié de la réalisation d’équipements publics et de proximité, dans le cadre d’un plan visant à terme la réalisation de 189 équipements pour un montant de 930 millions de dirhams. 105 équipements ont été réalisés à ce jour dont 41 à Sidi Moumen et 36 au nouveau pôle urbain Lahraouiyine. 8 équipements sont en cours de travaux et 33 équipements réalisés dans le programme régional 2011 et 33 sont en cours d’étude à réaliser en maîtrise d’ouvrage déléguée. Côté perspectives, les grandes lignes du programme de restructuration et d’intégration urbaine 2015-2020 concernent 90 quartiers sous-équipés abritant environ 99.350 habitants et nécessitant la mobilisation d’un financement total de pas moins de 2.668 millions de dirhams.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *