Al Omrane dévoile les premiers chiffres : Emission d’obligations ordinaires et de type «Social & Green Bonds»

Al Omrane dévoile les premiers chiffres : Emission d’obligations ordinaires et de type «Social & Green Bonds»

Renforcer le mode bilan, refinancer des projets d’efficacité énergétique, optimiser le coût de la dette et diversifier les ressources de financements…

Ce sont là les principales ambitions ayant motivé le Groupe Al Omrane à aller pour la première fois vers le marché financier à travers un appel public à l’épargne. Une sortie qui intervient après maturité du Groupe et une grande réflexion visant à réussir le process de modernisation amorcé ces dernières années par Al Omrane. «En effet, et dans le cadre de notre vision de modernisation on s’est fixé un certain nombre de défis, notamment d’inaugurer notre entrée sur le marché financier.

Nous estimons qu’Al Omrane a franchi aujourd’hui un certain nombre d’étapes qui lui permettent de réussir ce cap d’autant plus que c’est un facteur qui nous permettra d’être plus exigeants en interne», assure dans ce sens Badre Kanouni, président du directoire d’Al Omrane, à la veille de la clôture de l’opération portant sur l’émission d’obligations ordinaires et de type «Social & Green Bonds» prévue le 23 novembre. La souscription à cette émission dont Al Omrane est précurseur sur le marché financier national a connu un franc succès. Selon les chiffres avancés par le management d’Al Omrane, cette opération a été souscrite 8,2 fois, soit une demande atteignant les 8,2 milliards de dirhams.

«Ceci est un gage de confiance des investisseurs institutionnels  qui ont manifesté un grand engouement pour cette opération. Les principaux souscripteurs sont essentiellement  des OPCVM, des établissements de crédit, de compagnies d’assurance et des organismes de retraite», apprend-on des représentants d’Al Omrane. Rappelons que cette première émission obligataire portant sur un montant de 1 milliard de dirhams permettra à Al Omrane de soutenir son plan de développement pour un montant de 500 millions de dirhams. Les 500 millions de dirhams restants serviront à refinancer à la fois des projets à impacts sociaux et des projets à impacts environnementaux. D’après Al Omrane,  l’émission d’obligations durables a pour objectif de refinancer des projets à impact social, notamment les projets sociaux d’accès au logement et aux services essentiels et des projets à impact environnemental, en l’occurrence des projets environnementaux démonstrateurs d’efficacité énergétique. Sur le volet Green, l’accent a été mis sur le refinancement de quelques projets démonstrateurs d’efficacité énergétique dont celui d’El Hajeb, Tamansourt et Al Aroui. Concernant l’aspect social de l’opération, 4 projets sont ciblés dont 3 à Casablanca et 1 à Marrakech.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *