Al Omrane investira 3,9 milliards DH en 2015

Al Omrane investira 3,9 milliards DH en 2015

Bilan positif pour les différentes filiales du Groupe Al Omrane. C’est ce qui se dégage des conseils d’administration tenus par le géant de l’immobilier, entre le 8 et le 11 décembre, pour faire le point sur les réalisations et les perspectives des sociétés Al Omrane (SAO) de Rabat, Casablanca, Agadir, Marrakech et Tamansourt. Ainsi, sous la présidence de Badre Kanouni, président du directoire du holding Al Omrane, et en présence des représentants des différents départements membres du conseil d’administration, chacune des filiales a présenté son bilan et ses projections faisant état d’un développement continu.
 

Agadir: Trois grandes agglomérations sans bidonvilles

Le groupe Al Omrane a ouvert le bal par le conseil d’administration de la SAO Agadir. À cette occasion, la filiale a présenté son plan d’action 2015 qui prévoit le lancement de 11.841 autres et l’achèvement de 11.143 unités pour un investissement de 813,72 millions de dirhams. Aussi, le conseil d’administration a annoncé un bilan positif des réalisations du groupe dans les provinces de la région Souss-Massa-Drâa, qui est le fruit d’une démarche participative et des efforts de l’ensemble des départements partenaires.  À noter que cette synergie a permis la déclaration de trois grandes agglomérations sans bidonvilles, il s’agit d’Agadir, Sidi Ifni et Ait Aamira et le relogement et l’amélioration des conditions de vie de plus de 15.695 familles de bidonvilleois.

Rabat: Un objectif de 22.117 unités en 2015

Le conseil d’administration de la SAO Rabat a été l’occasion pour la filiale de présenter son plan d’action 2015 qui prévoit le lancement de 22.117 unités, l’achèvement de 13.140 autres pour un investissement de 889,83 millions de dirhams. À ce titre, pareillement, le conseil d’administration de la SAO Rabat a annoncé un bilan positif des réalisations du groupe dans les provinces des régions de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër et du Gharb-Chrarda-Beni Hssen, qui est le fruit d’une démarche participative et des efforts de l’ensemble des départements partenaires. De même, cette synergie a permis la déclaration à fin 2014 de sept grandes agglomérations sans bidonvilles, il s’agit d’Ain Aouda, Mers El Kheir, Tiflet, Ouezzane, Belksiri, Souk Larbaâ et Sidi Kacem et le relogement et l’amélioration des conditions de vie de plus de 42.995 familles issues des bidonvilles.
 

Marrakech: Gros investissements en vue

Le conseil d’administration de la SAO Marrakech a présenté son plan d’action de l’exercice 2015 qui prévoit le lancement de 39 projets, totalisant 16.958 unités pour un coût de près de 1,034 milliard de dirhams et l’achèvement de 40 projets, d’une consistance totale de plus de 17.200 unités, pour un coût de 1,176 milliard de dirhams. Les lignes directrices du plan d’action de la SAO Marrakech, au titre de l’année 2015, s’inscrivent parfaitement dans le sillage des orientations stratégiques du Groupe Al Omrane dans ses différents aspects et ce, à travers la réalisation d’opérations de mise à niveau urbaine et la restructuration des centres.
À noter qu’au titre de l’exercice 2014, la société a pu maintenir le même élan d’activité physique et prévoit la mise en chantier de 28 opérations, d’une consistance totale de 14.996 unités et l’achèvement de 31 opérations totalisant 15.408 unités.

Casablanca: Un grand chantier à ciel ouvert

Pour sa part, le conseil d’administration de la SAO Casablanca a présenté le bilan de clôture de l’année en cours et le plan d’action 2015 qui prévoit le lancement de 6.965 unités dont 2.800 unités de restructuration, l’achèvement de 6.548 unités dont 3.000 de restructuration pour un investissement de 853 millions de dirhams. La société filiale de Casablanca compte également au titre de l’année 2015 redoubler ses efforts en matière de traitement du passif. Par ailleurs, le conseil d’administration a annoncé un bilan positif des réalisations du groupe dans la région du Grand Casablanca, qui est le fruit d’une démarche participative et des efforts de l’ensemble des départements partenaires. Cette synergie a permis à fin 2014 la mise en chantier de 66.843 unités de résorption, l’achèvement de 62.613 unités de résorption, en plus de la démolition de 66.248 baraques permettant de déclarer 7 villes sans bidonvilles. À noter que 2014 a été marquée par la signature devant Sa Majesté le Roi de la convention de requalification et d’intégration urbaine de 72 quartiers du Grand Casablanca.
 

Tamansourt: Al Omrane déjà projeté dans l’avenir

Enfin, le conseil d’administration de la SAO Tamansourt a présenté son plan d’action de l’exercice 2015 qui prévoit le lancement de 2 projets, totalisant 550 unités pour un coût de près de 290,50 millions de dirhams et l’achèvement de 6 projets, d’une consistance totale de plus de 1.534 unités, pour un coût de 239,79 millions DH. Par ailleurs, au titre de l’exercice 2014, la société a pu maintenir le même élan d’activité physique et prévoit la mise en chantier de 3 opérations, d’une consistance totale de 681 unités et l’achèvement de 4 opérations totalisant 3.377 unités.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *