Al Omrane se met au financement vert

Al Omrane se met au financement vert

Il devient le premier opérateur public à émettre des green bonds

Point important de ce conseil de surveillance, le groupe a eu le feu vert pour le lancement d’un emprunt obligataire. Cette décision vise à accompagner le groupe à travers la mise en place d’un financement adéquat pour ses projets futurs s’inscrivant dans la durabilité et la responsabilité sociétale et ce en vue d’asseoir sa vocation d’entreprise à fort impact socio-économique. Le Groupe Al Omrane procédera ainsi à l’émission de Green Bonds (obligations vertes) d’un montant pouvant atteindre 1 milliard de dirhams.

Le montant levé au titre de cette émission obligataire sera donc destiné au financement des projets à impact économique, social et environnemental positif.  Le groupe est le premier opérateur public à procéder à un financement green et social. Les green bonds ou obligations vertes ou bien environnementales font référence à un emprunt obligataire émis sur les marchés financiers par une entreprise ou une entité publique, comme c’est le cas ici pour le groupe Al Omrane, pour financer des projets prenant en considération la cause écologique.

Il faut préciser que les obligations vertes diffèrent des obligations classiques du fait des engagements pris par l’émetteur sur l’usage des fonds récoltés qui doit porter sur des projets respectueux de l’environnement. L’émetteur des green bonds est également tenu de publier chaque année en faveur des investisseurs un rapport détaillant les progrès des projets concernés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *