Al Waha : Un projet de relogement intégré

Al Waha : Un projet de relogement intégré

Le projet Al Waha est un exemple en matière de projets intégrés de relogement. L’objectif de cet accord, dont le budget global est de 37.630.000 dirhams et dont la convention a été signée devant le Souverain, consiste à assurer à quelque 600 ménages recensés un habitat digne et un cadre de vie décent, améliorer l’accessibilité de la population concernée aux services de base et aux équipements collectifs et à favoriser le développement d’activités professionnelles plus formelles et créatrices de revenus durables. Dans le cadre de ce projet de 30 millions DH, le holding d’aménagement Al Omrane (HAO) s’engage à assurer le relogement des 600 ménages du bidonville  de Sidi Yahya avec un montant de 23 millions DH, tandis que la wilaya  mobilisera le montant de 7 millions DH restant.
Ces infrastructures portent notamment sur l’aménagement et la réalisation  d’un foyer féminin, d’un terrain de sport, d’une mosquée, d’une place publique,  d’une place administrative de proximité pour une enveloppe budgétaire de  4.130.000 DH. Pour la réalisation d’équipements collectifs et de services socio-éducatifs,  le HAO consacrera un million DH, le conseil régional 100 mille DH, la  commune urbaine d’Oujda 500 mille DH, les bienfaiteurs 2,5 millions DH et  le ministère de l’éducation nationale 30 mille DH.
En vertu de cette convention, les parties s’engagent à encourager la réalisation d’opérations contribuant à hausser le niveau de vie des populations des quartiers pauvres à travers la construction de logements décents au profit  des ménages défavorisés, le soutien des actions génératrices de revenus, le renforcement des compétences en matière d’auto-emploi et la promotion des activités artisanales et des petites entreprises. Les signataires préconisent l’encouragement de la qualification professionnelle des catégories démunies pour leur permettre de s’insérer dans  la vie active, la sensibilisation et l’éducation civique en vue d’ancrer le  sens d’appartenance à la collectivité, l’accompagnement et le soutien de ce  programme et la mise en place d’équipements et de services sociaux de proximité  destinés aux femmes, aux enfants et aux jeunes.
Le projet "Al Waha" porte sur l’aménagement et l’équipement de 600 lots de terrain pour le relogement de l’ensemble des habitants de douar Sidi Yahya, la mise en place de sept espaces publics pour améliorer les prestations socio-éducatives en faveur des jeunes du quartier (foyer féminin, terrain de  sport, mosquée…), la réalisation d’une plate-forme de formation  professionnelle et la création d’une zone de petits métiers et d’un espace de  fixation du commerce ambulant.
Le quartier clandestin dit "douar Sidi Yahya" s’étend sur une superficie de 9 hectares et compte près de 600 ménages, soit une population de 3000 habitants. Il se classe, selon les indicateurs de pauvreté, au premier rang des quartiers les plus pauvres de la ceinture périphérique d’Oujda.

• D’après MAP

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *