Alliances lance un Profit Warning: Un chiffre d’affaires en baisse de 20% en 2014

Alliances lance un Profit Warning: Un chiffre d’affaires en baisse de 20% en 2014

A quelques semaines de l’annonce des résultats financiers, le Groupe Alliances s’attend au pire. Un scènario pessimiste est dressé pour l’exercice 2014 qui diffère largement de ses précédents. Le ralentissement de la croissance économique des activités du secteur du BTP et le manque de liquidité sur le marché ont impacté négativement l’activité d’Alliances.

Un Profit Warning vient d’être publié sur le site de la Bourse de Casablanca annonçant ainsi des réalisations affectées par les aléas du secteur de construction. «Les résultats consolidés d’Alliances se voient pénalisés directement et de manière importante», c’est ce qu’estime le management du Groupe.

Une étape morose qui s’annonce, marquée principalement par un retrait significatif du chiffre d’affaires consolidé. La baisse estimée serait en deux chiffres, soit un repli de 20% par rapport à l’année 2013. Différents pôles d’activités suivront ce trend baissier. Le Groupe s’attend ainsi à une diminution du chiffre d’affaires du pôle résidentiel et golfique qui se trouve actuellement en phase de production. En revanche, le pôle social et intermédiaire maintiendra son équilibre. Le Groupe indique, dans ce sens, que les performances financières du pôle social seraient, au titre de l’exercice 2014, stables.

Par ailleurs, le Groupe Alliances a diligenté un audit du pôle, construction. Conclusion : les deux filiales du pôle en l’occurrence EMT et EMT Bâtiment, sont en sous-performances. A cet égard, le Groupe a engagé un plan de restructuration. Comme première étape de son déploiement, Alliances a procédé à la mise en place d’une nouvelle équipe dirigeante. Le but étant d’assainir et de redresser la situation des deux filières.

A la lumière de ce qui se passe, les équipes d’Alliances restent confiantes quant aux perspectives de croissance ainsi que dans la capacité du Groupe à redresser la situation financière des deux filières concernées. Alliances précise, donc, que «les difficultés du pôle construction ne remettent pas en cause la solidité des fondamentaux du Groupe et de son business model».

Et de préciser qu’un business plan fera l’objet d’une prochaine communication, et ce après validation du conseil d’administration. En dépit du ralentissement de EMT et EMT bâtiment, Alliances maintient en 2014 sa capacité bénéficiaire. Le Groupe révèle atteindre au titre dudit exercice un résultat net part du Groupe d’environ 130 millions de dirhams contre 580 millions de dirhams enregistrés une année auparavant.

De même, Alliances souligne que l’activité de promotion immobilière, cœur de métier du groupe, continue son développement avec de nombreux projets de qualité dont la rentabilité est assurée aussi bien au niveau du segment social et moyen standing que celui du haut standing.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *