Alliances, une nouvelle vision et une performance semestrielle avérée

Alliances, une nouvelle vision et une performance semestrielle avérée

Des projets verront le jour les 5 années à venir

Le Groupe Alliances renoue avec la profitabilité et réalise une bonne performance semestrielle. Ce constat confirmé par le management du groupe se traduit par une dette financière contrôlée et des fonds propres renforcés. Une assise qui permet au groupe immobilier de lancer de nouveaux projets pour un nouveau plan d’activité quinquennal.

C’est ce qu’a dévoilé Adil Ammor, directeur général d’Alliances, lors d’une rencontre tenue, mardi 2 octobre, pour l’annonce des résultats semestriels du groupe. Le plan de développement d’Alliances repose sur 24 projets en cours d’une consistance globale restante de 8.900 unités. Ils représentent un chiffre d’affaires global de 8,5 milliards de dirhams.

Le groupe a par ailleurs lancé 5 nouveaux projets sur une assiette foncière de 743 hectares totalisant plus de 23.000 unités pour une valorisation immobilière et technique globale de 8,7 milliards de dirhams. Alliances compte également 9 projets en phase d’étude. Cinq axes majeurs ont été définis dans le cadre du nouveau business model d’Alliances. Il s’agit en effet de l’adaptation de l’offre de produits au budget des ménages via le lancement, entre autres, de programmes immobiliers moyen standing.

Le groupe œuvre par ailleurs au renforcement de l’activité lotissement, la consolidation de sa présence en Afrique subsaharienne, le développement de l’activité prestation de services ainsi que l’application d’une politique de financement rigoureuse basée sur une prise de risque mesurée et sur un suivi de ratios stricts d’endettement et d’indicateurs de rentabilité bien définis.Sur le plan financier, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires en hausse de 17% par rapport au premier semestre de l’année dernière, soit 1,7 milliard de dirhams à fin juin 2018. Le résultat net et le résultat net part du groupe ressortent pour leur part conformes aux prévisions. Alliances relève dans ce sens des hausses respectives de 136 et 250%.

Une performance qui résulte de l’augmentation de l’activité au moment où les charges d’exploitation se sont réduites de 30%. Dans le sillage de l’optimisation du bilan, les frais financiers ont, quant à eux, connu une contraction de 22%. Le Management d’Alliances annonce par ailleurs une baisse de 25% de la dette financière nette du groupe. Elle a été maîtrisée à 3 milliards de dirhams à fin juin contre 4 milliards de dirhams une année auparavant.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *