Après une année de la mise en œuvre du «Plan Génération Cash»: Le Groupe Addoha optimise ses rendements

Après une année de la mise en œuvre du «Plan Génération Cash»: Le Groupe Addoha optimise ses rendements

Une réussite ! Voilà comment pourrait être qualifiée la nouvelle stratégie du Groupe Addoha. Il faut dire qu’après une année de la mise en œuvre opérationnelle de son «Plan Génération Cash», le géant immobilier arrive à réaliser des performances dépassant ses attentes. «A l’issue de cette première année du Plan Génération Cash, nous réalisons d’excellentes performances concrétisées par un désendettement de près de 1,8 milliards de dirhams, réalisé intégralement par l’excédent de cash généré par le cycle normal d’exploitation, à savoir le remboursement de dettes bancaires et de marché exclusivement en cash sans aucune dation ni vente à réméré», explique-t-on au sein du Groupe Addoha.

Une stratégie d’assainissement…

Le Plan Génération Cash lancé début 2015 s’est traduit par une modification en profondeur du business model du Groupe Addoha. Cette transformation se reflète par une réduction significative du besoin de financement du cycle d’exploitation du Groupe, permettant ainsi une génération de cash flows importants et un désendettement largement en avance par rapport aux objectifs du Plan. Aussi, cette réduction du besoin de financement du cycle d’exploitation se matérialise par une stratégie commerciale axée sur la vente de stock de produits finis et une politique de production orientée sur les tranches les mieux commercialisées ce qui a permis de limiter significativement la création de nouveaux stocks de produits finis. De même, elle se matérialise par l’utilisation optimale de la réserve foncière existante et une stratégie d’acquisition de nouvelles réserves réduite, en plus d’une meilleure planification de la production sur l’année 2015, entre le 1er et le second semestre. «Nous entamons l’année 2016 avec sérénité quant aux réalisations futures du Plan et ce, grâce à une rigueur financière et opérationnelle dans le suivi des axes stratégiques du Plan», relève-t-on au sein du Groupe Addoha.

Production et acquisition de foncier : La décélération

Le Groupe a finalisé la production de 11.805 unités en 2015, pour un objectif de 12.000 unités. Conformément au Plan Génération Cash, cette production s’inscrit en baisse par rapport à l’année 2014, et a porté sur des tranches dont les taux de commercialisation dépassent 70%. Les investissements en travaux ont totalisé 4,016 milliards de dirhams au 31 décembre 2015 contre 7,340 milliards de dirhams au 31 décembre 2014. De même, les décaissements liés à l’acquisition de foncier s’établissent à 170 millions de dirhams (principalement sur l’axe Casablanca-Rabat), pour un budget annuel fixé par le Plan de 300 millions de dirhams. Ce budget a été limité, en adéquation avec les orientations du Plan Génération Cash, visant à maîtriser la croissance et à prioriser la transformation des actifs en cash. A noter que, toutefois, en 2015, le Groupe n’a procédé à aucune vente de terrains bruts issus de sa réserve foncière.

Objectif : Booster le désendettement

La mise en œuvre opérationnelle du Plan Génération Cash a permis de dégager au 31 décembre 2015 un désendettement global du Groupe qui s’établit à 1,8 milliards de dirhams, et ce après la distribution de dividendes de 645 millions de dirhams. Cette réalisation porte le niveau de la dette nette du groupe à 7,5 milliards de dirhams contre 9,3 milliards de dirhams à fin 2014, soit une réduction de 19%. Par ailleurs, la société GFM détenue à 50% avec le Groupe Fadesa Espagne a procédé en 2015 au remboursement de près de 900 millions de dirhams de dette, permettant ainsi à cette dernière d’achever le remboursement de la totalité de ses dettes financières. Etant donné la consolidation de GFM par mise en équivalence dans le périmètre de consolidation du Groupe Addoha, ce désendettement n’est pas intégré dans le montant de 1,8 milliard de dirhams du Plan Génération Cash. Ainsi, le montant de désendettement total réalisé par le groupe en 2015 (y compris ses participations mises en équivalence) s’établit à près de 2,7 milliards de dirhams.
Le gearing (dette nette/fonds propres) estimé au 31 décembre 2015 s’établit à 62% contre 80% au 31 Décembre 2014. Le ratio «dette nette/(dette nette + fonds propres)» est estimé à 38% au 31 décembre 2015 contre 45% au 31 décembre 2014.

Les dividendes en amélioration

La société Douja Promotion Groupe Addoha a distribué en 2015, sur le bénéfice de 2014, un dividende de 2 dirhams par action, en progression de 11% par rapport à l’année dernière et ce, conformément aux objectifs du Plan Génération Cash. Ce dividende correspond à un Dividend Yield de 8,6% sur la base du cours de l’action au 8 janvier 2015.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *