Avec l’ouverture du «Marchica Lagoon Resort» le 15 juillet : Marchica Med renforce l’offre touristique sur la Cité d’Atalayoun

Avec l’ouverture du «Marchica Lagoon Resort» le 15 juillet  : Marchica Med renforce l’offre touristique sur la Cité d’Atalayoun

Dix ans après son lancement, Marchica Med s’érige en tant que grand projet touristique et urbanistique d’exception qui contribuera à coup sûr à la promotion du développement économique et social de la région de l’Oriental.

C’est ce qu’a confirmé Said Zarrou, président du directoire de Marchica Med, en marge de la célébration lundi à Nador de la première décennie d’exercice de cette société d’État chargée de l’aménagement et la mise en valeur du site de la Lagune de Marchica. L’attractivité touristique de la zone sera renforcée par l’ouverture le 15 juillet d’un nouvel hôtel de luxe. Il s’agit du «Marchica Lagoon Resort» (MLR), un établissement d’une superficie de 3,75 hectares et doté de 93 chambres. «Cette unité hôtelière haut de gamme, érigée au cœur de la Cité d’Atalayoun, a tenu à accorder la priorité d’emploi aux jeunes issus de la région, soit plus de 70% de l’ensemble du personnel», peut-on relever du président du directoire de Marchica Med.

Propriété à parts égales de l’ONCF et de l’agence Marchica, le MLR a été confié au célèbre Palace La Mamounia, afin d’en assurer la gestion. Il est également prévu de construire d’autres hôtels de 3, 4 et 5 étoiles. Le but étant de satisfaire tous les budgets, de promouvoir l’écotourisme et accompagner la relance socio-économique que connaît la région. Occupant un site initialement dédié aux dépôts de matériaux de lavage de minerai de fer, la Cité d’Atalayoun, une presque-île avec vue sur la lagune Marchica, s’est complètement métamorphosée en un espace de villégiature unique avec un port de plaisance, des unités hôtelières et une académie de golf, en sus d’un studio d’amélioration des techniques golfiques de dernière génération. La Cité d’Atalayoun compte également les  «Résidences de l’Académie», qui constituent le premier projet résidentiel haut standing réalisé par Marchica Med, avec 145 appartements dont 60 résidences touristiques et 85 unités destinées à la vente. D’une superficie totale de 154 hectares, le site de la Cité d’Atalayoun dispose d’une Marina qui offre 144 places d’amarrage pour des bateaux de plaisance à voile et moteur.

La Cité c’est aussi 45.000 arbres plantés, 650 villas et 2.230 appartements et une zone d’animation sportive et de loisirs offrant une pléthore d’activités, dont un Beach club et un restaurant du golf.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *