Bruxelles première étape du road show : L’immobilier marocain à l’honneur en Belgique

Bruxelles première étape du road show  : L’immobilier marocain à l’honneur en Belgique

Il fait partie aujourd’hui des rendez-vous incontournables des salons marocains à l’étranger. Le SMAP fait ainsi escale à Bruxelles au grand bonheur des Marocains établis en Belgique mais également dans les autres pays du Benelux.

Depuis quelques années, le salon est parvenu à acquérir une notoriété parmi la diaspora marocaine à l’étranger puisque le salon est organisé également dans d’autres grandes capitales mondiales (Paris, Abu Dhabi…). C’est dire combien l’événement est parvenu à se hisser parmi les événements phares de l’immobilier mais également du divertissement. Alliant l’utile à l’agréable, le SMAP propose aux Marocains de Belgique de rencontrer directement les plus grandes entreprises de la promotion immobilière à l’échelle du Royaume pour découvrir les dernières innovations dans le domaine du BTP et connaître les meilleures offres des promoteurs nationaux pour avoir toutes les chances de dénicher les meilleures opportunités. Le salon offre également des moments de divertissement aux visiteurs à travers des capsules et des spectacles animés par des vedettes nationales. Mais plus qu’un salon, le SMAP propose aux MRE pendant quelques jours de les mener directement à leur terre d’accueil le Maroc.

Ce genre d’événements qui cumule les réussites et performances d’année en année traduit plus loin encore l’attachement des Marocains à leur pays d’origine. Si les premières générations d’immigrés marocains avaient des liens solides avec la mère patrie, les jeunes MRE qui sont nés à l’étranger le plus souvent restent également fortement attachés à la terre de leurs ancêtres. Dans ce sens, une étude menée par le ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration auprès de 2.146 jeunes MRE de 15 à 30 ans résidant dans 6 pays, à savoir l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, la France, l’Italie et les Pays-Bas avait démontré un fort attachement au Maroc. En effet, 68,8% de ces jeunes maîtrisent les langues nationales, trois quarts d’entre eux visitent le Maroc au moins une fois par an et 75% de ces visites dépassent un séjour de 16 jours dans le pays. En termes de retour, 62% d’entre eux envisagent de retourner au Maroc pour l’investissement, 48% pour y occuper un poste et 50% pour y passer leur retraite. D’un autre côté, 85% des jeunes MRE préfèrent que leur conjoint soit marocain (plus de détails à l’intérieur du Spécial). L’acquisition d’un bien immobilier par un MRE qui peut être déjà propriétaire dans le pays d’accueil traduit bien évidemment cet attachement.

Il faut dire également que l’immobilier au Maroc a connu durant les deux dernières décennies une grande dynamique qui a permis aux entreprises marocaines d’acquérir une véritable expérience et expertise dans le domaine. Le Royaume dispose ainsi de tous les atouts pour séduire les clients au Maroc et à l’étranger. En plus des projets répondant aux normes ainsi qu’aux exigences des potentiels acquéreurs, l’achat d’un bien au Maroc peut se révéler un très bon investissement grâce à la dynamique économique et le développement du tourisme. Par ailleurs, l’offre immobilière est si diversifiée qu’elle couvre toutes les bourses. Du logement social à l’immobilier de très haut standing, en passant par les projets pour les classes moyennes, l’Etat avec les opérateurs a bâti une stratégie pour faciliter l’accès à la propriété à tous les Marocains qu’ils soient établis au Maroc ou à l’étranger…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *