Cette étape marque le démarrage du Roadshow 2019 : Et de 16 pour le SMAP Paris

Cette étape marque le démarrage du Roadshow 2019 : Et de 16 pour le SMAP Paris

L’immobilier marocain marque son retour en force à Paris. Le SMAP Immo, le plus grand salon d’Europe en la matière, ouvre ses portes le 14 juin démarrant ainsi la première étape du Roadshow 2019. L’escale parisienne est un rendez-vous important aussi bien pour les organisateurs du SMAP que pour les participants et visiteurs. Paris reste un carrefour de rencontre non seulement de la diaspora de France mais également celles des autres pays voisins. L’affluence bat son plein durant les trois jours de l’événement. Un engouement qui démontre clairement l’intérêt que portent les Marocains du Monde à leur terre d’origine. Au-delà de l’aspect commercial que peut revêtir cet événement, la présence accrue des MRE à ce rendez-vous annuel est un moyen de renouer le contact avec le pays, et ce du fait du programme d’animation que les organisateurs proposent en parallèle à l’exposition commerciale. Le SMAP est, en effet, un microcosme marocain où toutes les générations de la diaspora cohabitent le temps d’un week-end. Au programme: exposition commerciale, rencontres scientifiques, échanges directs avec les professionnels (promoteurs, banquiers, notaires, etc.) et animation culturelle… Beaucoup de moments forts qui ne cessent de marquer les éditions du SMAP.

16 ans de rayonnement en France
Le SMAP immo Paris souffle, cette année, sa 16ème bougie confirmant ainsi son positionnement en tant que point de rencontre des groupes immobiliers nationaux, d’établissements bancaires et d’un public international diversifié. Pour cette édition, le SMAP table sur la participation de 80 exposants représentant près de soixante villes marocaines. Cette manifestation connaît l’adhésion des principaux acteurs du marché immobilier publics soient-ils ou privés. Citons à leur tête le ministère de l’habitat et de l’aménagement du territoire qui innovera cette année en plaçant une cellule d’écoute pour récolter les doléances et les requêtes des Marocains de France et d’Europe. Le département ministériel installera ses quartiers dans un espace de plus de 100 mètres carrés. Ce pavillon sera animé par les agences urbaines confortant ainsi la dynamique régionale du Maroc. L’occasion étant de discuter des différents leviers du secteur de l’habitat au Maroc, notamment le logement abordable. Une approche nouvelle qui contribuera à la promotion des modes rénovés en matière de conception et de mise en œuvre de la politique de la ville.

La région à l’honneur, au-delà d’une animation
La région à l’honneur est, certes, une animation additionnelle pour l’événement, mais contribue au fil des éditions à drainer un bon nombre de visiteurs. Ainsi, un surplus de 30% des visiteurs natifs de la région célébrée est enregistré chaque année. A travers cet hommage régional, le SMAP tend à faire connaître le potentiel économique des différents territoires marocains, de promouvoir leurs atouts touristiques et de nouer des contacts professionnels entre les représentants des forces vives de la région et des opérateurs de la diaspora ou étrangers. Le Salon mettra à l’honneur une des régions les plus attractives du Maroc tant en termes d’investissement que d’immobilier. Après Casablanca-Settat, les spots du SMAP seront braqués sur Rabat-Salé-Kénitra. Un territoire dynamique sur le plan économique et très prisé en termes d’immobilier. Le choix de Rabat-Salé-kénitra n’est pas fortuit. La région figure dans le top 5 des villes marocaines auxquelles appartiennent les visiteurs du salon. Rabat-Kénitra-Salé qui abrite la capitale administrative du Royaume est une destination privilégiée des grands promoteurs nationaux. Cette zone géographique abrite une large offre immobilière couvrant tous les standings.

Les visiteurs à l’affût du logement intermédiaire
En ce qui concerne le visitorat, les prévisions portent sur la même moyenne observée durant les dernières éditions. Ainsi 35.000 personnes sont attendues à cette manifestation qui intéresse davantage les primo-visiteurs. En effet, 1 visiteur sur deux découvre pour la première fois le Salon, soit un taux de 45,4%. Les organisateurs notent une présence accrue des jeunes marocains issus de la diaspora. Les visiteurs âgés entre 25 et 34 ans ont représenté lors de l’édition précédente 22% des visiteurs. Se référant à une enquête menée auprès d’un échantillon de 6.000 personnes à l’entrée du salon l’année dernière, il ressort que 28,6% des visiteurs du salon sont d’une catégorie socioprofessionnelle supérieure. 35,7% d’entre eux sont des visiteurs européens. En ce qui concerne l’intérêt manifesté aux segments immobiliers, il ressort que les visiteurs du salon sont plus intéressés par le logement intermédiaire (42,5%). Le logement social arrive en deuxième position (33,9%). En parallèle, 17,5% des visiteurs sont à l’affût du logement haut standing au moment où 6% sont en quête de terrain à construire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *