Clôture de la 3ème édition du Salon «Al Omrane Expo 2019» : Le Groupe Al Omrane mise sur la durabilité dans le logement social

Clôture de la 3ème édition du Salon «Al Omrane Expo 2019» : Le Groupe Al Omrane mise sur la durabilité  dans le logement social

Le salon renforce le positionnement du Groupe en tant qu’opérateur public à vocation sociale et son engagement pour la mise en œuvre des Hautes orientations royales visant le déploiement d’une politique publique pour la lutte contre l’habitat insalubre.

Le rideau est tombé sur la 3ème édition du Salon «Al Omrane Expo 2019» qui s’est déroulée du 4 au 6 octobre à la Foire internationale de Casablanca. Organisé par le Groupe Al Omrane (GAO) sous l’égide du ministère de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, ce rendez-vous annuel est venu consolider la politique de proximité et d’ouverture suivie par le Groupe autour des valeurs de transparence et de prévalence de l’esprit de service public. Selon les organisateurs, le salon renforce le positionnement du Groupe en tant qu’opérateur public à vocation sociale et son engagement pour la mise en œuvre des Hautes orientations royales visant le déploiement d’une politique publique pour la lutte contre l’habitat insalubre, la multiplication et la diversification de l’offre de logement et le développement urbain durable et intégré.

Ainsi, cette manifestation a réuni les filiales du Groupe, ses partenaires et le grand public permettant de dévoiler les produits, les opportunités d’investissement dans le secteur immobilier ainsi que les projets que propose le Groupe au niveau du territoire national constituant aussi une plate-forme d’échange pour débattre des questions relatives au secteur et pour renforcer les liens de proximité avec les professionnels du secteur et les citoyens de la région. Il ambitionne de répondre à la politique de l’Etat en termes d’habitat et présente des offres étudiées sur les différents segments à l’adresse des citoyens et des investisseurs désireux de saisir les opportunités d’achat, selon les organisateurs.

Par ailleurs, Al Omrane a également tenu à faire de ce salon un moment de réflexion autour des questions intéressant le secteur et son devenir. A cet effet, une conférence a été organisée sous la thématique de la durabilité et des défis que le secteur de l’habitat se doit de relever en termes de protection de l’environnement, de résilience des espaces urbains et d’efficacité énergétique des bâtiments. Afin de renforcer la durabilité dans le secteur de l’habitat au Maroc, plusieurs initiatives sont dans le pipe. Ainsi, le ministère de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, en partenariat avec le ministère de l’énergie, des mines et du développement durable, le Groupe Al Omrane, le soutien de la Coopération allemande au développement (GIZ) et l’Agence française de développement (AFD), a soumis le 15 mars 2019 une proposition de projet à la Nama Facility afin de bénéficier d’une assistance financière et technique pour l’intégration de mesures d’efficacité énergétique. Il vise ainsi à construire de nouveaux logements performants énergétiquement ainsi que l’achat d’équipements économes en énergie.

En termes de chiffres, le projet d’amélioration des performances énergétiques des logements marocains fait l’objet d’un don de 20 millions d’euros. Il cible 12.000 logements à construire à l’échelle nationale et la mise en place des équipements pour appuyer cette initiative (300.000 ampoules LED, 18.000 CES, 18.000 réfrigérateurs, 18.000 climatiseurs). Ce projet fait partie du lot sélectionné parmi les 51 propositions de projets soumises cette année par différents pays à la Nama Facility. Son financement sera octroyé sous condition de l’accomplissement de la phase de préparation détaillée (DPP) qui débutera avant 2020 et qui s’écoulera sur une période qui peut aller jusqu’à 15 mois. Notons que la Nama Facility est une initiative qui a pour finalité d’apporter un soutien aux pays en développement dans l’implémentation de leur Nama’s (National Appropriate Mitigation Actions- Mesure d’atténuation appropriée au niveau national).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *