Construction d’une résidence de luxe à Rabat: Risma se lance dans l’immobilier

Construction d’une résidence de luxe à Rabat: Risma se lance dans l’immobilier

Présentées lors d’une conférence de presse tenue hier, mercredi, les Villas jardin des roses sont un parc résidentiel de luxe, adossé au Sofitel jardin des roses de la capitale, entre le quartier des ambassades et le Palais royal de Rabat.

Si ce projet est le premier dans le secteur immobilier pour le groupe, Amine Echcherki, président du directoire de Risma, nie toute volonté de diversification. «Ce projet est le premier projet immobilier du groupe, mais c’est l’unique projet immobilier que nous prévoyons», a-t-il déclaré, «Nous continuons de renforcer notre statut de leader dans le secteur de l’hôtellerie, sans prévoir de stratégie de diversification dans le futur».

La résidence comptera un total de 34 villas, dont 32 villas jumelles sur des lots de 390 et 400m², et deux villas isolées sur des lots de 730m² chacune. Ces deux villas seront gérées par le Sofitel. «Le projet connaît d’ores et déjà un feed back très favorable. Nous avons reçu beaucoup de demandes et signé plusieurs contrats de réservation», a noté Amine Echcherki. La construction ne devrait, néanmoins, commencer que début avril, tandis que les livraisons sont prévues pour début 2017. Le projet «très exclusif», comme le précise Echcherki, a presque été entièrement réservé. Les 32 futurs acquéreurs devront payer entre 9 et 14 millions de dirhams pour leurs villas.

Concernant les rumeurs de vente du Sofitel, Amine Echcherki a expliqué que des offres d’achat sont souvent présentées mais que le groupe n’a aucune volonté de vendre ses hôtels. «Un opérateur qatari nous a fait une offre très intéressante il y a quelques jours, mais nous préférons garder le contrôle», a-t-il affirmé.

Risma, filiale du groupe Accor, est l’un des opérateurs principaux du marché touristique du royaume. Elle détient 5% de la capacité hôtelière du Maroc et génère annuellement 8% des nuitées dans le royaume. En 2013, Risma a généré un chiffre d’affaires de 1,5 milliard de dirhams, cumulant, par la même occasion, 4,4 milliards de dirhams d’investissement sur les 15 dernières années.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *